leral.net | S'informer en temps réel

Séance de récital de coran pour Lamine Diack: Becaye Mbaye, Abdoulaye Makhtar Diop et «Souris» accusent des lobbies, Fadiga pointe du doigt les sportifs


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Novembre 2016 à 19:36 | | 30 commentaire(s)|

Lamine Diack, ancien président IAAF.
Lamine Diack, ancien président IAAF.
 L’affaire du président Lamine Diack en bisbilles avec la justice française suite à l’accusation de corruption au sein de la fédération internationale d’athlétisme continue de faire parler au Sénégal. Ce mardi matin 1er novembre, des proches, amis, parents et sympathisants ont organisé un récital de Coran pour l’ancien président de l’Iaaf.
 
En effet, le mouvement «Bring back » (ramener) Lamine Diack lancé par Mansour Mbaye l’a organisé à la mosquée Oumarienne. Du beau monde, il y en a eu.  Le marabout Serigne Cheikh Tidiane Sy, le grand Serigne de Dakar Abdoulaye Makhtar Diop, le Maire de la ville de Dakar Khalifa Sall, le Maire de Médina Bamba Fall, l’ancien international Khalidou Fadiga, le père de Youssou Ndour, Elimane Ndour, El hadj Becaye Mbaye, l’ancien président de la fédération sénégalaise de Football El hadj Malick Sy Souris…  Tous ont dénoncé la détention de Lamine Diack qu’ils considèrent comme un « otage des Européens ».
El hadj Bécaye Mbaye: «Platini est libre alors que Lamine Diack est un otage»
«Tout le monde connait la grandeur de cet homme et tout le monde sait ce qui se passe en Europe dans cet affaire», a soutenu l’animateur de la 2stv. Conscient des enjeux politiques qui entourent le dossier de Lamine Diack, il soutiendra que l’ancien président de l’IAAF est loin d’être coupable. «Quand Platini a été inquiété par la justice, il a fallu que le Premier ministre Manuel Valls fasse une déclaration pour dire que toute la France est avec l’ancien International footballeur Français pour qu’il ne soit pas inquiété», soutient Bécaye Mbaye.
Et de poursuivre : «Lamine Diack est un otage. Nous demandons qu’il soit libéré comme les Russes ou les autres qui ont été arrêtés dans cette affaire puis libérés».
 
Khalifa Sall: «La justice triomphera….» 
Représentant la famille Sy, le marabout Cheikh Tidiane Sy est revenu d’une manière assez diplomatique dans l’affaire de Lamine Diack. Tout en s’adressant à la famille de l’ancien président de l’Iaaf, il exhorte les Sénégalais à ne pas sortir dans la rue. «La volonté divine triomphera un jour alors je demande patience à la famille de Lamine Diack. Ce n’est pas la peine de faire des marches, nous pouvons régler ce problème avec la volonté de Dieu», a dit le saint homme.
Prenant la balle au rebond, le maire de Dakar Khalifa Sall a tout d’abord magnifié le parcours de l’homme et remercié les jeunes qui ont initié cette manifestation. «Je demande que l’on prie pour la santé de Lamine Diack. Il faut savoir que ce qui lui arrive c’est son destin mais la justice triomphera dans cette affaire. C’est un homme qui nous a beaucoup donnés».
 
Khalidou Fadiga: «Les sportifs ne doivent pas être absents… Rien que pour Diack, ils doivent être là»
Autre personnalité qui a fait les beaux jours de l’équipe nationale de football du Sénégal et qui a tenu à être présente durant la cérémonie, c’est Khalilou Fadiga. «C’est un exemple de réussite pour tous les anciens et nous essayons d’être dans la même lignée de réussite que Lamine Diack. Nous sommes là pour un soutien  spirituel et nous espérons un dénouement heureux à cette situation malheureuse», a dit l’ancien gaucher magique des Lions. Pour lui, le monde sportif doit soutenir le président Diack. «La question qui devrait être posée est: où sont les autres sportifs? ».
 
Abddoulaye Makhtar Diop: « Si Sergei Bubka… »
Solidaires de « leur grand », les personnalités portaient des écharpes sur lesquelles on pouvait lire: «Je suis Diack». Le grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop a tenu à dire son mot dans cette affaire. Pour l’affaire Lamine Diack, Abdoulaye Makhtar pointe du doigt l’histoire entre l’Ukraine et la Russie. «Si cette histoire entre ces deux pays n’avait pas existé et le sieur Sergei Bubka aussi, Diack ne serait pas accusé de corruption. Si j’étais en France, j’allais convoquer les Européens à un débat sur cette affaire et ils sauront que j’ai raison», dit-il. Malick Sy Souris abondera dans le même sens. «Nous demandons que le fils du Sénégal nous soit rendu…. Lamine Diack est un homme honnête», soutient-il.
Samba THIAM (Jotay.net)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image