leral.net | S'informer en temps réel

Secréatriat général du PDS : Souleymane Ndéné Ndiaye vote Fada

L'ancien Premier ministre a reçu une volée de bois vert après sa sortie révélant le "plan B" du Parti démocratique sénégalais pour la Présidentielle de 2017. Loin d'être découragé par les critiques de ses anciens camarades de parti, Souleymane Ndéné Ndiaye, dans un entretien accordé à EnQuête du jour, estime qu'il a son mot à dire. Et, à ce propos, il considère que Modou Diagne Fada est le plus à même de diriger la destinée de la formation libérale.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Mai 2015 à 10:04 | | 9 commentaire(s)|

Secréatriat général du PDS : Souleymane Ndéné Ndiaye vote Fada
"Je pense qu'objectivement, il faut, aujourd'hui, reconnaître le leadership de Modou Diagne Fada. Il est mon petit frère, il m'a trouvé dans le parti. Oumar Sarr, c'est mon ami. On a milité ensemble dans le parti. Je pense qu'il faut être raisonnable. Il faut confier le parti à Modou Diagne Fada. C'est un garçon intelligent qui a fait toutes ses classes au Pds. Il y a été élève, étudiant, jeune et, aujourd'hui, cadre. Il a été bon ministre. Je crois qu'il est un bon compagnon de Me Abdoulaye Wade. Il a tous les atouts pour devenir le Secrétaire général du Pds", a confié Souleymane Ndéné Ndiaye à nos confrères. L'ancien PM de poursuivre pour tresser des lauriers à son ex-camarade de parti : "C'est vrai, il y a eu un malentendu entre lui et son mentor de 2004 à 2007 mais, tout le monde sait pourquoi. Du reste, Modou Diagne Fada n'a jamais trahi Abdoulaye Wade. Il a le meilleur profil. C'est un homme courageux, raisonnable et légitime. Moi, si j'étais encore au Pds, je voterai pour lui. Tout ce que je lui demande, c'est, une fois le Pds en main, qu'il se joigne à moi pour que nous menions ensemble la bataille de 2017.

A la question de savoir pourquoi cette nostalgie de son ancien parti, Jules Ndéné rétorque : "J'ai quitté le Pds. Je vais créer mon parti le 28 de ce mois. Mais, vous savez, le Pds a beaucoup représenté pour moi. Je ne peux pas, quelques jours seulement après l'avoir quitté, l'oublier définitivement. Ce n'est pas possible. Ce parti a fait de moi ce que je suis devenu. S'il y a des problèmes au Pds, en tant qu'acteur politique de premier plan, ancien militant et responsable du Pds, j'ai quand même un mot à dire".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image