leral.net | S'informer en temps réel

Sécurisation de la capitale sénégalaise: La police investit la corniche ouest et ses grottes, les quartiers du Pointe, de Grand-Dakar et des Hlm

L’OBS – Sur instruction de la hiérarchie de la police, les limiers du commissariat du Point E et leurs collègues des postes de police de Grand-Dakar, et des Hlm ont entrepris dans la nuit du 19 au 20 novembre dernier un coup de balaie. Une action qui les a amenés à investir la corniche ouest et ses grottes, ainsi que les niches interlopes de Grand-Dakar et des Hlm. Résultat : 38 personnes interpellées pour divers délits, 11 véhicules et 20 motos immobilisés, ainsi que 35 pièces afférentes à la conduite de véhicules saisies.


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Novembre 2014 à 12:39 | | 0 commentaire(s)|

Sécurisation de la capitale sénégalaise: La police investit la corniche ouest et ses grottes, les quartiers du Pointe, de Grand-Dakar et des Hlm
Dans l’esprit de la densification du maillage sécuritaire de la capitale sénégalaise, la hiérarchie de la police a placé dans son viseur le vaste espace allant de la corniche ouest aux Hlm, en passant par les quartiers du Point E et de Grand-Dakar. Une zone, nous rapporte-t-on, qui centralise l’attention de la haute hiérarchie de la police pour deux raisons principales. D’abord, il y a le tracé de la Corniche ouest qui est très stratégique, car constituant un axe prisé pour des convois de délégations, sans compter les multiples complexes hôteliers de grands standing et autres chancelleries qui y ont pignon sur rue. Hors, cette corniche ouest renferme des niches interlopes et constitue un axe prisé par des bandes d’agresseurs. Le paisible quartier résidentiel du Point E, contigu à la corniche ouest, répond quasiment aux mêmes préoccupations. D’un autre côté, l’intérêt de la hiérarchie à l’endroit des quartiers de Grand-Dakar et des Hlm s’explique par le caractère de lieu interlope voir criminogène de ces zones. Grand-Dakar a été récemment le théâtre de l’interpellation de caïds du trafic de la drogue dure, alors que les Hlm ont dans un passé récent été émaillés par des forfaits criminels. Ces deux circonscriptions étant sous la coupole du commissaire El H. Dramé du Point E, il était plus judicieux d’opérer dans une synergie qui met en action les limiers de ce vaste espace.



Les différents sites investis

C’est donc dans cette optique que s’inscrit le vaste coup de balaie organisé dans la nuit du 19 au 20 novembre dernier. Le commissaire Dramé qui pilotait cette opération de sécurisation a compté avec les éléments de la brigade de recherches, leurs collègues du corps urbain de son commissariat et ceux des postes de police de Grand-Dakar et des Hlm. Ainsi, de 19 heures le 19 novembre dernier, jusqu’à 3 heures du matin, les éléments de ce dispositif de sécurisation ont passé au peigne fin le secteurde la Corniche Ouest : (le site Atepa, les Dents de la mer, les environs du rectorat, le site du Terrou-bi, la Cour Suprême et le Canal 4). A Grand-Dakar, les limiers patrouilleurs ont investi les niches interlopes de Taïba, le terrain Foyer, le garage Casamance, le terrain Diankalar. Aux Hlm, le commissaire Dramé et ses hommes ont passé à la loupe la corniche des Hlm, le site de la Sodida, la Cité Bissap, et le quartier Hlm montagne.



Dans le lot des 38 personnes interpellées, une prostituée épinglée avec du chanvre et des préservatifs

Au final, 38 individus sont passés à la trappe pour divers délits. Dans ce lot, 19 ont été appréhendés pour vérification d’identité. Deux adeptes de l’eau de feu et un usager des produits cellulosique 1 ont aussi fini dans le panier à salade. En sus, 6 inconditionnels de l’herbe qui tue ont été surpris en train de griller du chanvre. Il s’agit de Moussa Coumba 32 ans, Babacar Ba 24 ans, footballeur, Taly Ba 32 ans, peintre, Sidy Ndiaye 26 ans, Malick Diop 28 ans et Pape Mamadou Ndiaye 27 ans. Huit autres adeptes de cette drogue ont été épinglés pour usage collectif de chanvre. Il s’agit de Badara Sall 20 ans, Abdourahim Sow 19 ans, Cheikhna Faye 28 ans, élève domicilié aux Hlm5, Djifa Mara 30 ans, footballeur, domicilié à la Fann Hock, Babacar Camara 38 ans, Adama Ndiaye 51 ans, employé à «Cadakcar», Baba Ndiaye 27 ans et Ibrahima Guèye 37 ans. Le panier à salade des limiers a été enrichi par l’arrestation d’une prostituée pour détention, usage de chanvre et non inscription au fichier sanitaire. Il s’agit de la dame M. Ndiaye 22 ans, épinglée avec 1 cornet e chanvre et un lot de préservatifs.Par ailleurs, les check-points déployés à travers les artères et agglomérations ont abouti à l’immobilisation de 11 véhicules et 20 motos, ainsi que la saisie de 35 pièces afférentes à la conduite de véhicules.

Abdoulaye DIEDHIOU






Hebergeur d'image