leral.net | S'informer en temps réel

Sécurité à la frontière – Une équipe de la télévision nationale gambienne arrêtée à Séléty avant d’être relâchée


Rédigé par leral.net le Mardi 31 Mai 2016 à 14:12 | | 0 commentaire(s)|

Selon des sources gambiennes citées par le site Freedomnewspaper, une équipe de reporters de la télévision nationale gambienne (Gambia radio television and service CRTS) a été brièvement arrêtée tôt ce matin par la gendarmerie sénégalaise dans le village de Séléty frontalier de la Gambie du côté de la Casamance. L’équipe composée du réalisateur Ebrima Baldeh et du cameraman Saihou Jammeh a été interpellée ce mardi entre 2h et 3H du matin en plein tournage sur le territoire sénégalais alors qu’elle ne disposait pas d’autorisation officielle de filmer.

Les forces de l’ordre ont immédiatement procédé à leur interpellation, saisi les cassettes des caméras et effacé les images y compris celles prises par les téléphones portables des deux journalistes avant de les placer en garde à vue. Par la suite des renforts en hommes sont arrivés pour sécuriser le poste frontière de Séléty.

Interrogés durant leur garde à vue, les deux hommes ont affirmé qu’ils ont été désignés par leur rédaction pour filmer un sujet sur la réalité de la réouverture de la frontière entre le Sénégal et la Gambie, mais ils ont admis qu’ils ne disposaient pas d’autorisation officielle pour filmer des activités sur le territoire sénégalais.

Mis au courant, des officiers gambiens basés à Gjiboro sur la partie gambienne de la frontière, sont arrivés à Séléty où ils ont entamé des pourparlers avec leurs collègues sénégalais qui ont fini par relâcher les deux journalistes non sans les avoir réprimandé auparavant.
Freedomnewspaper précise que les deux journalistes de la Radio télévision nationale gambienne ne seront pas poursuivis en justice par les autorités sénégalaises qui ont fait preuve d’indulgence à leur égard.






Hebergeur d'image