leral.net | S'informer en temps réel

Sécurité de proximité : quand le peuple se retrouve autour de l’essentiel… - Par El Hadji Pape Niokhor Bâ

L’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité est née dans un contexte difficile marqué par des attaques sans répit mais elle finit par convaincre…Après trois (3) mois d’activités, la prétendue milice pacifie les villes, calme les esprits et tire sa légitimité du public. Les forces de la police et de la gendarmerie en demandent encore parce que bien assistées par des par des jeunes pleins de dévouement. Comme le confirme un officier de Police qui s’est confié à moi: « C’est ça la sécurité de proximité, ce sont nos neveux et nos enfants qui nous soutiennent dans nos missions… » Et voilà, tout le monde adhère à cette vision du président de la République Macky Sall sans exception.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Juin 2014 à 13:40 | | 1 commentaire(s)|

Sécurité de proximité : quand le peuple se retrouve autour de l’essentiel… - Par El Hadji Pape Niokhor Bâ
L’opposant et dernier Premier Ministre du régime libéral, Souleymane Ndéné Ndiaye applaudit des deux mains. L’homme est convaincu que l’ASP est l’une des meilleures imaginations du chef de l’Etat. Elle est entrain de stabiliser le pays avec le recrutement de 10.000 jeunes prêts à servir leur pays. Servir ! Qui dit mieux ? L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye reprend le même vocable pour en faire le titre de son livre. Dans cet ouvrage qui retrace sa vie d’homme d’Etat, M. Mbaye consacre une page d’or à cette nouvelle institution de la république. Elle met en exergue cette vision du chef de l’Etat à travers ces lignes :
« L’Agence nationale de la sécurité de proximité(ANSP) est un projet du président de la République (...) Ce projet a du sens. Il permet d’offrir une activité à de jeunes gens désœuvrés, et les implique dans des actions citoyennes. Il est par contre important de ne pas leur donner le sentiment d’être recruté dans un corps spécial à durée indéterminée, tout en leur attribuant des signes et insignes de reconnaissance nécessaires à l’efficacité de leur rôle.
L’Agence sera donc créée par décret du 5 août 2013 après plusieurs réunions préparatoires, dont trois réunions interministérielles sous ma présidence. Uniformes et insignes seront « légers ». Le document d’engagement sera précis, en particulier sur sa durée, afin d’éviter toute confusion ultérieure. Elle sera confiée à un connaisseur des questions de sécurité de proximité ; Me Papa Khaly Niang ».

Abdoul Mbaye, tout comme une bonne partie de l’opinion publique salue la naissance de cette Agence. Son livre « Servir » en est une parfaite illustration. Des commentaires de ce genre inondent la toile. Seneweb, leral et d’autres journaux en ligne ont particulièrement reçu des contributions constructives des citoyens. Mamadou Ndiaye justifie le bienfondé de cette Agence à travers cet article publié le mardi 20 Mai 2014 dans Leral : Fatick : la petite délinquance au pied du mur.

En effet, l’opinion publique fait de l’Asp sa propriété, ceci grâce aux explications du Directeur général largement diffusées dans la presse publique et privée. Les journalistes y ont joué donc un rôle important pour avoir compris les enjeux de cette nouvelle politique sécuritaire. Le Soleil joue ainsi son rôle de service public, invitant Dr Papa Khaly Niang Directeur général de l’Asp à développer sur près de 5 pages le concept de la gouvernance sécuritaire. Auparavant Walfadjri (n° 6620 du jeudi 10 Avril), dans un bel article intitulé « ça respire l’air pur maintenant », se félicite de la contribution des assistants de sécurité de proximité dans le désencombrement des foirails et du marché aux petits ruminants. Tous les autres médias indépendants à l’image d’Enquête, Sud Quotidien, le Quotidien en font autant démontrant un patriotisme, et une citoyenneté sans commune mesure.

Le patron de l’Asp s’est d’ailleurs exprimé en langue nationale (wolof) à la RFM pour mieux atteindre sa cible. Dans l’émission « yoon wi » d’El Hadji Assane Gueye, Me Niang a montré la voie à suivre. Il s’agit d’une sortie triomphante dans la mesure où l’équivoque autour de la mission de l’Agence a été levée. C’est ainsi que le public sénégalais voire l’opinion internationale, a découvert les perspectives et les opportunités offertes à l’assistant de sécurité. Et nous apprécions à sa juste valeur le soutien annoncé de la France et le partenariat entre le centre international pour la prévention de la criminalité de Montréal et l’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité. C’est un acte fort qui symbolise la vitalité de cette Agence. Les agents de sécurité ont fait leurs preuves dans une coopération agissante avec les forces régaliennes dans la prévention, dans le secours et dans l’assistance. Enfin, ils ont la côte et ils sont bien vus par l’opinion ! Que Dieu garde les « enfants de Khaly »…Et que le peuple continue à se retrouver autour de l’essentiel !

El Hadji Pape Niokhor Ba, étudiant
Faculté des sciences juridiques et politiques
Université Cheikh Anta Diop- DAKAR






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image