leral.net | S'informer en temps réel

Sécurité du Nord : Macky Sall appelle à renforcer le mandat de la MINUSMA

Le président sénégalais Macky Sall a plaidé, jeudi à Nouakchott (Mauritanie), pour le renforcement du mandat de la mission des Nations unies au Mali, selon un communiqué de la présidence de la République du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Décembre 2014 à 06:59 | | 0 commentaire(s)|

Sécurité du Nord : Macky Sall appelle à renforcer le mandat de la MINUSMA
Il a participé, dans la capitale mauritanienne, au premier sommet du "Processus de Nouakchott sur l’opérationnalisation de l’architecture africaine de paix et de sécurité dans la région sahélo-saharienne".

A cette occasion, Macky Sall "a appelé les participants au sommet à rester mobilisés face à la montée des périls et à renforcer le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA)".

La MINUSMA, créée en avril 2013, a démarré ses activités en juin de la même année. Elle est compétente "en matière de sécurité, de stabilisation et de protection des civils, d’appui au dialogue politique national et à la réconciliation nationale", au Mali, pays dont le nord était envahi par des djihadistes armés, en 2012.

Elle participe aussi "au rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays, à la reconstruction du secteur de la sécurité, à la promotion et la protection des droits de l’homme, et à l’aide humanitaire".

Le Conseil de sécurité des Nations unies a prolongé le mandat de la MINUSMA jusqu’au 30 juin 2015.

Selon le communiqué de la présidence sénégalaise, Macky Sall a par ailleurs "tenu à rappeler que la paix et la sécurité sont les conditions préalables à la stabilité des Etats, à la quiétude des peuples et au développement".

"Des engagements fermes ont été pris pour une meilleure coopération en matière de sécurité, ainsi que la mise en synergie des différents services de renseignement et de sécurité", annonce le texte.

Il signale la participation, au sommet de Nouakchott, des chefs d’Etat ou de gouvernement de l’Algérie, du Burkina Faso, de la Libye, du Mali, du Niger et du Tchad, la Côte d’Ivoire ayant été représentée par son ministre de la Défense.

Le sommet a été présidé par Mohamed Abdelaziz, le chef de l’Etat mauritanien, actuel président en exercice de l’Union africaine.

aps






Hebergeur d'image