leral.net | S'informer en temps réel

Sécurité en mer : Oumar Guèye veut opérer des ‘’ruptures’’

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, qui procédait samedi, au quai de pêche de Mbour (ouest), au lancement officiel de la campagne nationale de sensibilisation sur la sécurité en mer qui s’étalera jusqu’au mois d’avril 2015, dit avoir opté pour ‘’une démarche de rupture’’, en tirant les leçons des expériences précédentes.


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Décembre 2014 à 14:37 | | 2 commentaire(s)|

Sécurité en mer : Oumar Guèye veut opérer des ‘’ruptures’’
Dans ce cadre, a-t-il précisé, des instructions ont été données à tous les gouverneurs d’organiser, à l’échelon régional, avec le concours des services de son département, une campagne de sensibilisation sur la sécurité des pêcheurs, en prenant en compte les spécificités de leurs localités.

Le ministre a salué la mémoire des pêcheurs disparus en en mer, faisant état d’un bilan ‘’alarmant’’, avec, en moyenne, 95 pertes en vies humaines enregistrées annuellement ces quatre dernières année.

‘’De manière plus spécifique, le premier semestre de l’année 2014 a été particulièrement douloureux avec 89 pêcheurs morts ou portés disparus, 37 cas d’accidents en mer et des dégâts matériels estimés à plus de 30 millions de francs CFA’’, selon Oumar Guèye.

‘’Ces statistiques doivent nous faire prendre conscience de la complexité de plus en plus accentuée des espaces maritimes où les usagers sont confrontés à des menaces et risques de tout genre, notamment en période de mauvais temps. C’est pourquoi je voudrais exhorter encore une fois de plus, l’ensemble des acteurs de la pêche au respect scrupuleux du port du gilet de sauvetage en mer’’, a lancé M. Guèye.

Il a aussi exhorté les pêcheurs à l’observation des règles élémentaires de sécurité à bord des embarcations et à la prise en compte effective des prévisions météorologiques dans l’exercice de leurs activités.

Durant la période de sensibilisation, renseigne Oumar Guèye, les activités classiques seront déroulées en même temps que la mise en œuvre d’initiative novatrices telles que l’organisation de classes de sensibilisation sur l’ensemble des sites de débarquement par des équipes techniques mobiles de la Direction de la Protection et de la Surveillances des pêches (DPSP), avec le concours des autorités administratives et locales, ainsi que les organisations professionnelles.

Il sera aussi procédé à la mise en œuvre d’un important programme de constitution d’un stock de vingt mille gilets de sauvetage pour relever le défi de la disponibilité et de l’accessibilité de ce matériel de sécurité en mer pour lequel la politique de subvention de l’Etat sera maintenue, a assuré le ministre.

‘’Nous mettrons en place des politiques de modernisation des équipements et matériels de pêche pour renforcer la sécurité des acteurs, avec l’octroi par le président de la République Macky Sall, d’une subvention de cinq (05) milliards de francs CFA à partir de 2015, destinée à appuyer les pêcheurs à acquérir des moteurs hors bord à raison d’un million de francs CFA par unité’’, a-t-il promis.

Il a aussi promis la mise en œuvre du projet de construction navale qui vise à moderniser les embarcations de pêche artisanale, en prenant en compte les règles sécuritaires et la mise aux normes de l’amont de la filière. A cela s’ajoute la mise en œuvre du Plan national de réduction des pertes en vies humaines et matérielles au niveau de la pêche artisanale avec, entre autres, un système de géo-localisation des embarcations.

Le ministre qui a offert un important lot de gilet de sauvetage, a exprimé sa satisfaction et ses encouragements à l’endroit de la Marine nationale, l’Armée de l’Air, la Brigade nationale des Sapeurs pompiers et les éléments français au Cap-Vert pour le concours précieux qu’ils ne cessent d’apporter à la DPSP dans l’exécution de sa mission.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image