leral.net | S'informer en temps réel

Séjour du roi Mohamed VI au Sénégal : Une visite pour nous

Le récent séjour du roi Mohamed VI, du 20 au 28 mai 2015 dans notre pays, a démontré une fois de plus les relations qualitatives et concrètes entre nos deux pays avec des actions et accords qui s’intéressent au quotidien des Sénégalais comme la microfinance, le logement, la pêche, l’emploi des jeunes. Mais au finish, il est question de bon nombre de pans de notre économie qui ont bénéficié des retombées du séjour de la délégation marocaine.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Juin 2015 à 08:38 | | 2 commentaire(s)|

Séjour du roi Mohamed VI au Sénégal : Une visite pour nous
Les populations sénégalaises ne se sont pas trompées en réservant au roi Mohamed VI, partout où il est passé, un accueil des plus chaleureux dans la pure tradition de la Téranga sénégalaise. Les témoignages d’amitié et de fraternité étaient aussi sur toutes les lèvres. Au-delà de cette marque de sympathie, c’est surtout la tournure que le président Macky Sall a donnée à cette visite qu’il faut saluer à sa juste valeur.

En effet, dans sa volonté de laisser à la postérité un pays moderne, doté d’infrastructures de dernière génération avec des populations épanouies, habitant dans des logements de standing, se déplaçant dans des moyens de transport adéquats et fréquentant des structures de santé dotées de plateau technique relevé, le président Macky Sall a inscrit la visite de son ami et frère dans le registre économico-social.

A l’heure du bilan, la dynamique coopération sud-sud entre notre pays et le royaume chérifien fera vraiment pâlir d’envie dans les prochaines étapes de la tournée africaine du roi marocain.

En effet, en inscrivant le développement humain, le partage d’expériences et le partenariat économique dans son agenda de Dakar, le roi du Maroc a trouvé sur place un président de la République dynamique, ouvert et qui a bien coaché aussi bien son gouvernement que le secteur privé national dans le but de capter les différentes opportunités offertes par la partie marocaine.

Ainsi, ce sont plus de 28 nouveaux accords dans des domaines stratégiques qui ont été signés entre nos deux pays. Lors de ce séjour, ce sont 222 pères et mères de famille qui ont reçu les clés de leur nouvel habitat dans une zone assainie et avec toutes les commodités requises. Ce sont également plus de 800 camions et 164 ambulances qui ont été livrés, avec à la clé, autant de chauffeurs qui vont être recrutés. Ce renouvellement du parc automobile va sans doute contribuer à améliorer la circulation des biens et des produits issus de nos usines et des industries extractives mais aussi, avec les ambulances pour faciliter les secours aux indigents.

Mais s’il y a un domaine qui a connu véritablement les retombées de cette visite et dont on parle peu, c’est celui du tourisme d’affaires. En effet, ne perdons pas de vue que le roi Mohamed VI s’est déplacé avec une délégation d’une centaine d’hommes d’affaires marocains. Ces derniers logeaient dans les hôtels les plus huppés de la capitale, se restauraient dans les restaurants les plus chics de notre pays et se déplaçaient dans des voitures de luxe. Tout ceci a évidemment un coût qu’il nous sera difficile de quantifier mais qui est réel. Les acteurs de ce secteur vont sans doute s’y prononcer.

L’industrie de la publicité, de l’impression et de l’affichage souhaite elle-aussi le retour, dans les meilleurs délais, de Mohamed VI au Sénégal. En effet, les banques, commerces, entreprises et industries marocaines ont rivalisé d’ardeur pour souhaiter la bienvenue à leur roi dans leur terre d’adoption. Dans les grandes artères de Dakar, on ne voyait que les posters géants du roi en compagnie de notre cher président. Tout ceci, répétons-le, a aussi son coût.

N’avons-nous pas tous sauté de joie lorsqu’on a annoncé la prolongation du séjour de Mohamed VI pour quelques jours encore tant cette visite a été fructueuse et a apporté une réelle valeur ajoutée aux différents pans de l’économie nationale ? Malheureusement, le devoir l’attendait ailleurs.

Chouk’rane al Raïs et à bientôt au pays de la Téranga !

Fatoumata Niang BA
Présidente de l’UDES/R






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image