leral.net | S'informer en temps réel

Sel, un danger pour la santé

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de consommer, au maximum, 5 g de sel par jour et par personne. Des recommandations qui ne sont pas suivies notamment dans les pays africains et qui peuvent avoir des répercussions néfastes sur la santé et le bon fonctionnement de certains organes vitaux.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Avril 2015 à 14:45 | | 0 commentaire(s)|

Sel, un danger pour la santé
La consommation moyenne de sel est de 10 g par jour, soit le double des recommandations faites par l'Organisation mondiale de la Santé. Malgré des campagnes d’informations et de sensibilisations sur les dangers de la sur consommation du sel entrainant des problèmes de tension artérielle donc des problèmes cardiaques le sel présente aussi des dangers pour d’autres organes vitaux notamment le cerveau et les reins.

Sans souffrir d'hypertension artérielle, le sel peut endommager certains organes tels que les reins ou encore le cerveau.
Au niveau des reins, une quantité trop importante de sel peut entraîner une réduction de la fonction rénale menant à une insuffisance rénale.
Au niveau du cerveau, le sel utilisé en excès affecte le système nerveux qui agit notamment, sur les battements du cœur, mais aussi sur certaines cellules et certains neurotransmetteurs (noradrénaline, adrénaline).
L'effet néfaste du sel sur la santé passe en particulier par l'augmentation de la pression artérielle qu'entraîne une consommation excessive. Plus on mange de sel, plus la pression artérielle augmente. De ce fait, la consommation excessive de sel augmente le risque d'accident vasculaire cérébral.
Au vu du nombre d’accident cardio vasculaire au Sénégal qui représente l’une des première cause de mortalité ces dernières années, la plateforme de commande et de livraison de repas www.hellofood.sn s’est donc posé la question à savoir de quelle manière contribuer à sensibiliser d’avantage les ivoiriens à contribuer à maintenir une bonne hygiène de vie.

Resaler les plats une habitude voir un sport local n'ajoute guère plus qu'un gramme de sel à la consommation quotidienne étant donné que l'essentiel des apports en sel viennent des aliments eux-mêmes. De là, il est possible de se demander qu’elle serait la part de responsabilité de l’industrie agro-alimentaire.
A titre d’exemple, le pain, est un gros contributeur, même si il est un très bon aliment sur le plan nutritionnel par les vitamines et les fibres qu'il apporte. Bien sûr, le pain industriel n'a pas le même intérêt que le pain artisanal. En pratique, les besoins en sel de notre organisme sont largement couverts par l'alimentation.

Afin de lutter contre les actions du sel sur l’organisme humain, la consommation de fruits et légumes en grande quantité permet de contrer les effets du sodium. Ces derniers contiennent du potassium et de l’eau permettant de contrôler l’absorption du sel par le corps.
La pratique d’une activité physique est par ailleurs un excellent moyen de contrôler la quantité de sel de l’organisme par la sudation.

--
Moustapha Baidy Sow
Regional head of communication
Hellofood-Jovago-Easy Taxi
mail : moustapha.sow@africainternetholding.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image