leral.net | S'informer en temps réel

Selon Oumar Youm, il n'y a pas eu de "répartitions illégales" du Fonds de Dotation


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Avril 2015 à 17:54 | | 24 commentaire(s)|

Selon Oumar Youm, il n'y a pas eu de "répartitions illégales" du Fonds de Dotation
Le ministre Oumar Youm, porte parole du gouvernement, et actuel ministre en charge de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire a affirmé dans un communiqué que la répartition du FDD a pris en compte, entre autres, le redéploiement des agents et la dévolution du patrimoine des anciennes régions et villes, mais surtout les moyens et possibilités de recettes de chaque ville.

« Concernant les villes, la communalisation intégrale qui a eu pour effet de modifier leurs statuts, missions et compétences, a entraîné, par voie de conséquence, une nouvelle configuration des dépenses et des recettes avec comme enjeu la viabilité de certaines structures municipales faisant jouer la solidarité entre collectivités locales, la répartition s’est faite au profit des villes jugées les plus démunies et davantage exposées à des difficultés de prise en charge des salaires du personnel. C’est le cas des villes de Guédiawaye et Pikine, dont les ressources fiscales sont très limitées comparativement à la ville de Dakar », indique le texte

En ce qui concerne les autres communes du Département de Dakar (anciennes communes d’arrondissement), il soutient que celles-ci, contrairement à ce qui a été annoncé, ont reçu, au titre du FDD 2014, la somme de 276 000 000 F CFA, représentant le total des indemnités allouées aux maires.

« Cette année, lesdites communes recevront, au titre du FDD 2015, la somme de 1 482 000 000 F CFA, outre celle de 432 000 000 F CFA, au titre du Fonds d’Equipement des Collectivités locales (FECL) ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image