Leral.net | S'informer en temps réel



Selon une étude d'une ONG, la planète Terre vivra à crédit à partir... du 8 août !

le 5 Août 2016 à 08:31 | Lu 658 fois

Selon une étude d'une ONG, la planète Terre vivra à crédit à partir... du 8 août !

 

 

Chaque année, l’ONG Global Footprint Network fixe le jour du dépassement de la Terre, celle qui signifie que l’humanité a déjà consommé toutes les réserves prévues pour l’ensemble de l’année.


Et ce jour fatidique est prévu pour le… lundi 8 août ! En effet, selon les calculs de l’ONG, nous sommes à quatre jours d’avoir consommé les réserves qui étaient prévues pour l’année toute entière. Ce jour est nommé le « Earth Overshoot Day » (soit le « jour du dépassement de la Terre »). Ainsi, nous serons à crédit pendant plus de 140 jours !


imgur


En gros, jusqu’au 31 décembre 2016, nous aurons consommé des ressources équivalant à 1,6 fois ce que la Terre peut nous prodiguer.


Chaque année, cet Global Footprint Network publie le même communiqué, avec une date différente selon notre rythme de consommation, ou plutôt de surconsommation. Surtout, cette date a tendance à arriver de plus en plus tôt dans l’année, comme vous pouvez le voir dans le graphique réalisé par l'AFP ci-dessous.


AFP


En comparaison, l’an dernier, la date était fixée au 13 août. En 2010, c’était le 28 août. En 2000, le jour du dépassement de la Terre était programmé le 4 octobre, en 1990 c’était le 13 octobre, en 1980 nous y étions le 3 novembre et en 1970, c’était seulement le 23 décembre…


Parfois critiquée, cette étude reçoit l’écho de la célèbre ONG militante WWF, qui ajoute que cette année, en huit mois, « nous avons émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts ne pourraient absorber en un an. Nous aurons pêché plus de poissons, coupé plus d’arbres, fait plus de récoltes, consommé plus d’eau que ce que la Terre aurait pu produire sur la cette même période. »


WWF parle alors de dette écologique aux conséquences désastreuses pour la Terre. Le manque d’eau amène à la désertification, à l’érosion des sols tandis que la déforestation engrange la disparition des espèces : « Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la nature n’est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment » indique l’ONG.

scoopnest.com

Une étude qui a ses limites


Cependant, Global Footprink Network se heurte aux critiques car elle précise qu’il s’agit d’une « date théorique ». Leur étude prend en compte deux indicateurs pour déduire un déficit de surface exploitable, amenant une extrapolation des capacités terrestres : GFN ne raisonne donc pas en terme de quantité de produits consommés mais en terme d’hectares globaux nécessaires à leur production.


Si la date ne fait qu’avancer dans l’année, de plus en plus, nous pouvons supposer qu’avant la fin du siècle, le jour du dépassement de la Terre interviendrait dès le 1er janvier… Et cela semble tout bonnement impossible d'avoir épuisé toutes les réserves prévues pour une année en seulement une journée !

Cependant, une vérité certaine demeure, qui est bien mise en valeur dans la date sans cesse mouvante du "jour de dépassement" : l'accélération exponentielle de la consommation des ressources, année après année.


La transition énergétique déjà amorcée dans quelques pays !


Si l’étude est limitée, elle a au moins le mérite de marquer les esprits et de rappeler l’importance du débat écologique chaque année. Ainsi, les accords de la COP21, signés par 195 pays, doivent permettre de réduire les émissions de carbone, principal facteur de dépassement, représentant « 60 % de notre empreinte écologique globale » selon l’ONG.


neoplanete.fr


Dans la même logique, WWF plébiscite les pays qui ont déjà amorcé leur transition énergétique avec l’utilisation des énergies renouvelables, à l’image du Costa Rica qui a produit 97% de son électricité au cours du premier trimestre 2016 grâce aux énergies renouvelables. Idem pour le Portugal qui a fonctionné seulement aux énergies renouvelables durant quatre jours consécutifs. La Grande-Bretagne et l’Allemagne, eux, ont réussi cette prouesse durant quelques minutes seulement.


En parallèle, un autre chiffre inquiète WWF : chaque année, 30% de la nourriture mondiale est gaspillée. Un élément qui constitue un autre danger dans l’épuisement des réserves terrestres.


Alors, prêts à vivre à crédit jusqu’à la fin de l’année ?

demotivateur