leral.net | S'informer en temps réel

Semaine nationale femme-Sida : Viviane Wade dénonce la prostitution opérée dans les exploitations minières de Kédougou

S’engager à réduire l’infection à Vih chez les femmes et chez les nouveaux-nés, c’est le défi que Mme Viviane Wade entend relever avec les femmes du Sénégal afin de freiner la féminisation de la pandémie du Sida.
La première Dame du Sénégal s’attaque à la prostitution qui s’opère dans les exploitations minières de Kédougou, dans la région Sud du pays. Viviane Wade, qui présidait hier la cérémonie de lancement de la Semaine nationale Femme-Sida à Keur Massar, reste convaincue que ces niches de prostitution sont en partie responsables de la féminisation de la pandémie du Sida.


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Mai 2011 à 05:13 | | 1 commentaire(s)|

Semaine nationale femme-Sida : Viviane Wade dénonce la prostitution opérée dans les exploitations minières de Kédougou
‘Une prostitution se développe autour des exploitations minières de Kédougou. Au moment des payements, les prostituées se pointent. Venant non seulement de la région de Kédougou, mais aussi des pays frontaliers, elles vont à l’assaut des ouvriers’, dénonce la présidente de la Fondation Education Santé. Selon Viviane Wade, ce sont ces mêmes ouvriers qui retournent chez eux pour transmettre le virus à leurs femmes. Une situation qu’elle juge ‘inadmissible’, estimant que le même phénomène se produit à Richard Toll et à Kaolack.
Justement, cette féminisation de l’épidémie du Sida a suscité la réaction des acteurs de la lutte contre la pandémie. D’où le lancement, hier, de la Semaine nationale Femme-Sida en vue de réduire considérablement cette forte poussée du virus envers la gente féminine. ‘Nous nous engageons à réduire l’infection à Vih chez les femmes et chez les nouveaux-nés’, a déclaré Viviane Wade, invitant les femmes à s’approprier de ce slogan.
Racontant une anecdote, la première Dame du Sénégal a partagé, avec son auditoire, une malheureuse expérience vécue lors d’une visite effectuée à la pouponnière de la Médina. En effet, Viviane Wade s’est dit scandalisée lorsqu’elle a découvert qu’un enfant abandonné était porteur du virus du Sida. Une situation qu’elle trouve insoutenable, vue l’irresponsabilité des parents de ce garçon abandonné.
‘Mobilisons-nous pour une moindre infection des femmes et des filles et pour zéro enfant infecté au Vih/Sida d’ici 2015’. Tel est le thème choisi cette année à l’occasion de la Semaine nationale Femme-Sida. A Keur Massar, la mobilisation était au rendez-vous. Les groupements de femmes des localités de Malika, Yeumbeul Nord et Sud ont répondu à l’appel du ministre de la Femme, Ndéye Khady Diop.
En attendant la quinzaine de la Femme, qui sera lancée le 13 mai prochain à Sorano, Ndéye Khady Diop a appelé à la contribution des organisations de femmes à combattre la pandémie du Sida. Aussi, a-t-elle déploré, la faible capacité de négociation des femmes lors des rapports sexuels. Cette situation, déplore-t-elle, favorise la féminisation de l’épidémie.
Prenant la parole, le secrétaire exécutif de Conseil national de lutte contre le Sida (Cnls), le Dr Ibra Ndoye, ne s’est pas gêné de pointer un doigt accusateur à l’endroit des hommes. De son avis, ces derniers devraient revoir leur comportement sexuel et cesser de changer incessamment de partenaire. Cette ‘bandoulière de frivolité’, que traînent les hommes, expose bon nombre de femmes à l’infection à Vih, se désole-t-il. En vue de réduire la propagation du virus, le secrétaire exécutif du Cnls invite à plus de responsabilité de la part des pères de familles.
Issa NIANG
walf.sn



1.Posté par lom le 05/05/2011 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et la prostitution à la présidence, vous en dites quoi Mme la chère bien aimé tout ce que vous voulez, première dame du sénégalais qui t'acceptent et qui t'admirent !

Si vous pouviez vous la tagueuler jusqu'en 2012!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image