leral.net | S'informer en temps réel

Semer la Graine et faire réfléchir : Les deux raisons principales d’un Combat (Par Bousso Dramé)

Ce Jeudi 20 Mai, j’écrivais, dans la fraîcheur de l’aube dakaroise, les premières lignes d’une Lettre Ouverte que je voulais comme un témoignage pudique, certes, mais fort, sur l’inacceptable. Ce geste intime - car écrire, c’est livrer peu ou prou de soi - répondait à un besoin impérieux. J’ai alors posté aux 150 abonnés de ma page Facebook cette missive dont des amis s’étaient par ailleurs emparée et, pour certains, diffusée à la presse. Grande fut ma surprise de voir l’adhésion que cette Lettre Ouverte suscita. A en juger par les nombreux mails que je reçois et continue de recevoir, des centaines de gens à travers le monde se reconnaissent dans les mots que j’ai spontanément couchés sur le papier. Des personnes qui, dans un élan universel transcendant frontières et barrières identitaires, se sont reconnus dans ce cas prétendument isolé - le mien - et qui adhèrent à mon combat pour la dignité de l’homme noir en particulier et pour le respect de tout homme en général. Comme je le faisais avant ce jeudi mémorable, j’aurais aimé, par considération et pour le plaisir de partager, pouvoir répondre à chacun des contributeurs sur ma page Facebook. Hélas, l’exercice devient herculéen quand on s’adresse à plusieurs milliers d’abonnés actifs, conscients et très impliqués.


Rédigé par leral.net le Dimanche 23 Juin 2013 à 21:06 | | 20 commentaire(s)|

Semer la Graine et faire réfléchir : Les deux raisons principales d’un Combat (Par Bousso Dramé)
Par acquis de conscience, il me parait important de préciser ce pourquoi nous luttons, finalement. Pour ma part, je considère ma personne comme un modeste véhicule par lequel le message est passé et peut être porté. J’appelle donc à une réflexion en profondeur de la part des Sénégalais, Africains et de tout ceux qui croient que l’Homme est un être digne ne devant être méprisé et/ou maltraité par les administrations. Pour rappel, les administrations sont faites pour servir l’homme et non pour l’oppresser, l’humilier ou l’asservir. Aujourd’hui, nombre de citoyens de pays à travers le monde souffrent du joug d’administrations tatillonnes, procédurières et peu regardantes de l’humain.

Concernant plus spécifiquement cette problématique de visas, mon combat se situe à deux niveaux :
1. Semer une graine de conscientisation auprès de mes frères et sœurs Sénégalais, Africains, sans compter tous ceux qui croient en la dignité de l’homme. J'ai voulu poser un acte symbolique pour nous Africains, ainsi que pour tous les autres qui subissent des comportements vexatoires dans certaines ambassades. Ces hommes et femmes dont certains (pas tous, heureusement), intériorisent cette peur injustifiable du « Blanc » et se sentent obligés de subir sans possibilité de recours, aucune. L’humiliation a vécu. Elle n’a plus lieu d’être. Il fallait témoigner qu'il est toujours possible, ici et maintenant et demain, de refuser ce genre de traitement. Il fallait monter qu’en ces temps difficiles, l’on peut rester digne. De manière générale, la Dignité ne se négocie en aucune façon. Ni pour les honneurs, ni pour les postes, les privilèges ou les biens matériels. La Dignité est non négociable. Cela vaut pour toutes les situations de la vie et pas seulement lors des demandes de visa. Les centaines de message de soutien qui me sont envoyés me confortent dans cette vérité. Qu’a l’homme, sinon sa Dignité ? Que lui restera-t’-il s’il perd celle-ci ? C’est le désir de vulgariser cette conscientisation qui motive mon cri posté sur les réseaux sociaux: « plus le mot circulera, plus le combat sera gagné ».

2. Faire réfléchir les autorités consulaires des différents pays, et de la France en particulier, qui adoptent ce type d'attitude à l'égard des demandeurs de visa en général, nous traitant comme des voleurs et/ou des clandestins ou usurpateurs en puissance. L’administration doit refléter des valeurs fortes et non pas écraser les usagers de ses services. Nous ne sommes pas des criminels. Certes, il y a un problème bien réel et dont je suis parfaitement consciente : certains Africains qui se rendent en Europe au prétexte d'un court séjour ne reviennent pas. Mais ce problème - qui doit effectivement être pris en compte par les ambassades - ne devrait en aucun cas les exonérer de nous traiter avec le plus élémentaire des respects. Si aujourd'hui mon geste peut faire en sorte que les officiers consulaires français disent « Bonjour », « Au revoir », « Merci » aux usagers Sénégalais et Africains et plus généralement à tous ceux issus de pays non labellisés «puissantes dominantes», alors ce sera une avancée significative. Si les représentants au Sénégal de ces pays entament une véritable réflexion et modifient de manière plus profonde la façon dont ils traitent les Africains en général et ceux candidats au visa en particulier, alors mon geste n'aura pas été vain et je ne serai, je crois, pas la seule à me réjouir de cette victoire qui sera en fait, notre Victoire.

A toutes celles, à tous ceux qui se retrouvent dans ces valeurs et sont mûs par cet idéal,
Aux milliers de nouveaux soutiens que La Vie m’a offerte en quelques jours,
Aux idéalistes des quatre coins du monde mobilisant leurs énergies pour la Cause,
A mes amis Français, ceux de longue date et ceux plus récents,
Je dis merci pour vos encouragements, merci de me porter!

Africainement vôtre,

Bousso Dramé





1.Posté par le musulman le 23/06/2013 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La dignité ne se négocie pas.
Merci encore

2.Posté par thiédel thiam le 23/06/2013 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce n'est pas pour rien que vous avez gagné ce concours ,très beau texte en plus d'avoir l'accent facile .Combat honnête et légitime.

3.Posté par DRAHS le 23/06/2013 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir Mlle ou Mme BOUSSO DRAME. Il est vrai que vous avez marqué le coup. Mais de grâce, ne vous acharnez pas sur le coupable (consulat de France). Vous leur avez dit ce vous aviez à dire. Ensuite, vous leur avez adressé une réplique quand ils ont réagi à vos propos. Maintenant il faut arrêter de vous épancher dans la presse. Vous pouvez parler à vos admirateurs sur votre page Facebook comme vous en avez une et libérer de la place pour que les média développent d'autres actualités. A la longue, cela devient lassant et même insipide. Quant aux retombées de votre action (c'est sûr, il y'en aura, personne n'est dupe) vous pourrez les récolter dans le temps. Mais à vouloir trop vous acharner, vous donnerez raison à ceux qui pense que votre acte est prémédité et même calculé. Dans tous les cas, ça vous a offert une notoriété et vous vaudra beaucoup de succès dans votre carrière mais en restant patiente et mesurée.
Encore une fois, ça suffit maintenant avec la presse, vous en avez assez dit. Il faut continuer le combat sous d'autres formes. Bon vent !
Un grand frère est passé par là.

4.Posté par africain le 23/06/2013 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BOUSSO DRAME !
fierte africaine tu l'es !
battante tu l'es!
symbole du refus devant des tortionnaires colonialiste tu l'es!
tu as mis en relief la dignité africaine !
tu as rappelé le baobab Sékou Touré qui disait je cite : la femme exige le respect de sa dignité!
on ne doit plus tout accepter de ces colons !
tu as fait comprendre qu'il est tant que nous disons non à toutes ces humiliations venant de ces racistes de colons !
Ils ne sont que de sales vampires !
Merci sœur ! merci fille ! merci maman ! l'Afrique te sera toute reconnaissante !

5.Posté par kebson le 23/06/2013 22:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis de l"avis que vous(Bousso Drame) avez su réagir à temps et gagner la sympathie de tous les hommes et femmes justes mais je crois qu''il est temps maintenant d''arrêter de se focaliser sur cette affaire de peur d''être insipide voire vulgaire.

6.Posté par Mamad le 23/06/2013 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enough! On en a assez de toi, Bousso Dramé ! Si tu as eu les soutiens que tu prétends avoir (et je n'en doute pas, connaissant le désir de victimisation de mes compatriotes), tant mieux pour toi, mais tu aurais mieux fait de les en remercier sur ta page Facebook et non partout sur la blogosphère et demain certainement dans la presse écrite ! Ta soif de gloire a pu être étanchée, maintenant permets-nous de passer à autre chose. Il n'y a pas que toi au Sénégal. Il n'y a pas que toi qui sois diplômée de Sciences Po, d'autres Sénégalais le sont d'institutions plus prestigieuses et on ne les entend pas faire autant de vacarme. Il n'y a pas que toi qui soit fière. D'autres ont défendu notre constitution au prix de leur vie durant toute une année du 23 juin 2011 à Mars 2012, alors basta !

Si ton combat est sincère et désintéressé, boude la France, renonce à ton diplôme de Sciences Po et à la langue du toubab et pas seulement à son visa !

7.Posté par sané le 24/06/2013 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Complètement dingue et stupide cette affaire Bousso Dramé qu'on ne veut pas finir !

8.Posté par Alpha221 le 24/06/2013 04:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un texte interessant sur lequel je suis tombé. Voici ce en quoi nous croyons: http://blog.senecoplus.com/senegal-un-nouveau-depart-par-papa-chimere-diop/

9.Posté par Gigi le 24/06/2013 05:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi elle a la nature d'une personne qui cherche coûte-que-coûte à montrer sa dignité devant le blanc et ça c'est très nul.
Elle aurait du s'en tenir au premier acte mais là elle en a fait déjà trop. Ce n'est pas elle la première à refuser un document français. J'en connais qui ont décliné l'offre de passeports et tant d'autres d'ailleurs.
Il faut être efficace dans la vie.

10.Posté par Ndiouga le 24/06/2013 06:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais qu'est-ce qui va arrêter cette dame ? Qui aurait le numéro de téléphone de ses parents ou kilifeu ? Dama beug wakh ak niom. Ki dafa sof way ! Elle se croit le centre du monde, parce qu'elle a un CV hors du commun et qu'on lui a refusé un week-end prolongé en France ? Qui dicte les loi et consignes d'obtention du visa en France, la France elle-même ou notre super brillante héroïne Bousso Dramé ?

11.Posté par mouss le 24/06/2013 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sokhna ci, dafa xam loumou beug. Dafa beug siiw et elle est déterminée à atteindre son but. Elle est motivée comme comme pas ossible.

12.Posté par Le Savez-vous le 24/06/2013 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette histoire a drainé tant de commentaire mais savez vous que des sénégalais vivent pire que cette humiliation de la part de leur propre pays pour obtenir un passport.

C'est le cas de tous les sénégalais nés dans des coins reculés de dakar et qui ne portent pas un nom wolof. pour eux, l'obtention du passport, c'est la croix et la bannière. Toujours obligés de prouver leur sénégalité, on leur demande plus de ustificatifs que pour le wolof. c'est le cas de des habitant du Niombato (Sokone, toubacouta, karang) d'une partie du Fouta et des zones de Salemata et de Saraya à Kedougou.

Ya que les diola qui échappent à cette humiliation parce qu'ils se sont fait respecter par lur manière.

Il ya eu des étudiants originaires de kedougou qui ont eu des pré-inscriptions dans des universités françaises mais qui n'ont pas pu faire le voyage ppour faute de passport. Etant issus de minorités éthniques, ils sont indignes du passport sénégalais.

que voulez vous si la France aussi fait subir cette humiliation à une sénégalaises.

Aux yeux de la direction des titres de voyages du ministère de l'intérieur, il ya deux types de sénégalais.les Ndiayes et les diop qui peuvent avoir un passport d'ofice et les Doucouré, traoré, Bathily, danfakha et kanté qui sont des sénégalais à moitié et qui doivent subir toutes tracasseries pour avoir un passport.

Alors commençons à balayer à nos propres portes

13.Posté par MDC le 24/06/2013 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toutes nos felicitations sokhna BOUSSO et on est fier de vous. Du courage, et comme vous avez dit ca deja un effet et on va gagner Incha Allah. Il faut un respect reciproque et en tant qu africain et humain, nous ne devons pas avoir de complexe. Le monde est un village planetaire et comme exemple, n est ce pas le Senegal qui avait gagne la France lors du mondial 2002. Donc plus de consideration et de respect a tous et pas seulement les blancs ou noirs, les riches ou pauvres...

14.Posté par lepeuple le 24/06/2013 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comprenez que ce texte vise un autre élite africain mes chers. Je l'aurais écrit pour que le sens du geste soit interprété auprès des représentants du Sénégal et de l'Afrique dans le monde. Change we need!!!

15.Posté par Papis le 24/06/2013 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai ouvert cette page, juste après avoir lu le titre, je me suis senti lassé et dégoûté par cette campagne excessive et puérile sur un simple problème de visa d'une durée non égale à celle souhaitée par l'organisatrice et agente d'entretien de ce buzz totalement artificiel. Si dégoûté et fatigué, par cette pourtant apparemment belle, élégante et assez bien instruite jeune dame (et c'est cela le paradoxe), que je décide de commenter sans lire.

16.Posté par Palaiseau le 24/06/2013 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bousso, très franchement, tu as tort et tu n'avais pas besoin de tout ce tapage pour te faire connaitre et apprécier, si tel était ton but. Sans te connaitre, je reste persuadé que tu as assez de talent et une assez belle carte de visite pour briller, t'imposer, apporter quelque chose à ton pays et à tous les Noirs et Africains, sans passer pour une populiste et finalement une raciste pure et simple, contre ceux-là même que tu es tentée d'accuser de racisme. Tourne la page et canalise ton énergie autrement. Ce sera un plaisir pour moi de te lire sur d'autres sujets, mais là vraiment ça suffit. Je suis sûr que tu as encore beaucoup à nous apporter, à nous apprendre, dans un compagnonnage que je souhaite long pour notre société, puisque tu parais jeune, dynamique, très instruite. Bon courage et à bientôt, je l'espère sur des sujets touchant ton domaine d'expertise ! Tu as tout pour te faire ta place dans les débats sociétaux. Plein succès dans ta vie tant privée, sociale que professionnelle !

17.Posté par Bounkhatab le 24/06/2013 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Turpitude quand tu nous tiens.Bon dieu pourquoi monter en epingle cette histoire banale entre un usager et un fonctionnaire d'embassade ?En fin de compte entre deux pales anonymes de par le monde .Il me semble dame Bousso bien que instruite a une case en moins.Elle est dingue ou quoi ?Moi je dis que si elle n'avait pas les chocottes devant les blancs, elle pouvait regler le probleme le meme jour , la meme heure et a la meme seconde., en repliquant fermement et en remettant le fonctionnaire d'embassade a sa place comme si elle s'adressait a un camarade de classe. C'est a dire sans complexe au lieu d'ameuter la terre entiere.Messieurs les admirateurs de cette dame , excusez moi d'emette un autre son de cloche, peut etre parceque j'ai eu a travailler avec des individus de nationalite differente et nos relations etaient vachement normales.

18.Posté par khoury le 24/06/2013 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mane je ne comprend pas. c quoi la dignité dans cette histoire??? ne pas recevoir de sourire de la part d'un agent du consulat... rien de nouveau. la guichetière a la banque ne répond pas toujours a mes bonjours et je ne m'en offusque pas pour autant. maintenant pourquoi tout ce boucan autour d'un visa accepté sans sourire???vraiment je ne comprend pas.

19.Posté par MDC le 24/06/2013 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Soyons consequent envers nosu meme et envers les autres. Cette femme ne veut que le respect envers tous et pas de discrimation. Nous autres Africains, nous ne sommes pas bien traits dans les Ambassades et autres mais ce genre d attitude va faire reflechir les autres et seul la dignite est importantge et chacun n a qu a assumer. Pourquoi le Consulat après cette erreur donne des explications et cherche a la satisfaire? Que non, le Consulat, les francais, les Occidentaux ne sont que des hommes et femmes que nous, il faut un partenariat gagnant gagnant aussi un respect gagnant gagnant donc reciproque et pas de complexe. Dieu est la pour tout le monde et heureusement qu il est le meilleur des Juges et avec la foi, nous allons depasser les clivages et vivre dignement. Merci Mme BOUSSO.

20.Posté par Jules Ndiaye le 24/06/2013 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le message de cette brave dépasse sa propre personne et va au-dela de sa personne.
Comme elle le dit il faut que ces pratiques cessent et que les africains se respectent pour se faire respecter.
Personnellement,il m,a été donner l,occasion de rencontrer l,année dernière le Consul du portugal à Dakar et de dénoncer le manque d,égard vis à vis des africains demandeurs de visa dans l,espace shengen.
Lors de cette rencontre,je lui rappelai entre autres sujets,que les occidentaux nous devaient respect et considération ne serait-ce pour leurs propres intérets car leur propre avenir se trouve en Afrique. Cette Afrique qui nourrira le monde et où se trouve 60% des terres cultivables de notre planète

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image