leral.net | S'informer en temps réel

Sen de l'Apr : Marième Faye fait adouber ses hommes et dévoile son système

Le SEN de l’APR a été l’occasion pour Macky de confirmer les hommes forts de son régime qui peuvent dormir tranquilles, après avoir été au centre de vives polémiques, ces derniers temps ; il s’agit principalement de Mame Mbaye Niang, dont les huées et la violence ont rythmé les promenades citoyennes, et du fantasque Yakham Mbaye, qui a été dernièrement au centre d’une polémique au sein de son fief de Dakar plateau.


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Août 2016 à 15:41 | | 17 commentaire(s)|

Non content de s’être payé la Une d’un site de la place, il a suffisamment travaillé l’oreille de Maréme pour bénéficier d’une montée en puissance qui sonne comme un couronnement à la tête de l’APR de Dakar, par Macky lui-même !
Les jeux sont donc faits, et plus l’actualité politique se densifiera, plus les hommes de Maréme sur lesquels Macky compte sortiront de l’ornière, en perspective des Législatives, mais surtout de la Présidentielle.
Pour plaire à Macky, il faut s’écraser devant les protégés de Maréme, et déployer des talents de courtisans pour obtenir ses bonnes grâces. La preuve ? J’avais dit que les accusations de Mame Mbaye Niang qui sont tombées dans l’oreille de la belliqueuse Maréme Faye Sall allaient engendrer sa colère terrible ! En conséquence, Macky remonté à bloc, a crié sa rage, ou a plutôt rugi rageusement, puisqu’il se prend pour un lion, contre les responsables accusés d’avoir suscité la colère de Maréme, qui ne supporte pas, mais alors pas du tout, qu’on s’en prenne à ses protégés !
Macky a donc exigé péremptoirement que l'on respecte l'aspect républicain des promenades citoyennes du jeune Niang, tout en précisant bien que quiconque serait à l'avenir accusé d'être l'instigateur de quelconques perturbations sur fonds de querelles de leadership sera sanctionné, et durement, par ses propres soins!
Ce n'est donc, encore une fois, jamais bon de se frotter aux lieutenants de la belliqueuse Maréme. Yakham Mbaye en étant un, Abdoulaye Diouf Sarr qui ne bénéficie d'aucun parrainage à l'APR a été remis à sa place.
Avant que Macky lui tende le piège qui le conduira directement à son limogeage : « chef de tendance », avec Yakham Mbaye.

Si Abdoulaye Diouf Sarr est prêt à tout, pour conserver son poste sans menace de changement de portefeuille, qu'il abdique devant Yakham Mbaye. Maréme Faye Sall appréciera. S'il lui reste un peu d'honneur, qu'il adopte la position de retrait et laisse Yakham parader à Dakar aux côtés des Youssou Ndour et autres comparses du même acabit, en se cantonnant aux limites de sa Commune de Yoff ; peut être qu'il sera ailleurs au prochain remaniement, à un poste moins stratégique et Yakham Mbaye quant à lui prendra du galon. Mais s'il est assez téméraire pour s'arroger la responsabilité que Macky a feinte de lui donner avec Yakham, il est perdu!
Autant Maréme a placé ses hommes prêts de Macky, autant elle aura placé une flopée de protégés auprès d’eux aussi, pour leur permettre d’avoir des revenus consistants, et en même temps s’en servir comme informateurs attitrés sur leurs faits et gestes !
Je n’en veux pour exemple que le cas du maire de Fatick, notre fameux Matar Ba ! Le premier de ses lieutenants bigarrés est Fada Diène, un de ses lugubres conseillers spéciaux, et à l’occasion de Maréme aussi ; il est en même temps chargé de mission à la Présidence : ce bonhomme qui a le niveau du CM1 aurait accaparé une grande partie du foncier à Fatick. Grace à l’entregent de la puissante Maréme décidément généreuse avec ses protégés il s’est construit une auberge dans la commune, en plus de deux villas cossues qui ne valent pas moins de 300 millions ; il vient de remporter sans coup férir le juteux marché des 15 polices des frontières à 15 millions de francs CFA l'unité.
Obséquieux, il a offert à toutes les ASC de la ville 50 mille chacune, en plus d’organiser un tournoi dont la mise dépasse 700 000 F CFA.
Serait-ce un des riches financiers de Macky, à l’époque où il déclarait n’avoir même pas assez d’argent pour organiser une tournée ? NON !
C’est un miracle comme seule Maréme peut en faire : en 2012 seulement, ce bonhomme était raccordeur pirate de chaines payantes, et faisait le tour de la ville en moto qu’il louait, pour percevoir 2000 francs CFA par maison « abonnée » à son réseau illégal !
Et que dire de la colorée Ndeye Amie Leye, Conseillère municipale illettrée, chargée de mission de Matar Ba, aux côtés de sa compère Khady Thiam Seck conseillère municipale aussi, et communicatrice traditionnelle de niveau primaire, bombardée conseillère en Com du très entouré Matar Ba ?
N’oublions pas dans le lot des promus par Maréme auprès de son protégé Pape Diop dont le niveau du CM2 ne l’empêche pas d’avoir la haute compétence sur l’assainissement de toute la commune !
Dans ce lot, émergent aussi Gadiou Ndiaye un autre parfait illettré chargé de mission de Matar Ba grâce à Maréme, et la fantasque Ndiaye Ngom la laobé personnelle de Maréme et Macky, conseillère municipale et « placée » dans le cabinet de Mariama Sarr, qui roule en 4X4 et affiche ostentatoirement son opulence subite !
Voilà comment fonctionne le système marémique. Elle contrôle toute la pyramide, et place à chaque niveau ses hommes et ses femmes à elle.
Elle a tout infiltré. Elle tient tout. Elle est ainsi bien mieux informée des réalités politiques sur le terrain que le pauvre Macky lui-même. Et comme on sait que « qui détient l’information détient le pouvoir », ceci explique sans doute cela !
Pour le cas de la pauvre commune de Fatick, il va s’en dire qu’en promouvant un borgne à peine titulaire du brevet au milieu d’aveugles aussi « analphabètes que la queue d’un âne », Maréme aura installé cette ville dans les affres d’un recul certain, sur les plans économique et environnemental surtout !
Voilà le système marémique, qui sort chaque jour plus encore de l’ombre, pour afficher sa toute puissance, à mesure que les échéances approchent et que le régime mackyen sombre dans la perdition et l’impopularité !

Cissé Kane NDAO






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image