leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal : 3 "mercenaires" jugés samedi

Trois ressortissants hongrois, présentés comme des "mercenaires" ayant voulu monnayer leurs services dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, seront jugés samedi par la cour d'assises de Dakar pour l'assassinat en 2006 de leur chauffeur sénégalais.
AFP


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Mars 2010 à 14:54 | | 3 commentaire(s)|

Sénégal : 3 "mercenaires" jugés samedi
Gal Geza (29 ans), Zoltan Nazy (32 ans) et Feher Tamas (34 ans) sont accusés d'avoir étranglé le chauffeur sénégalais qui leur avait loué un véhicule 4x4. Selon l'accusation, le premier est un "déserteur de la Légion étrangère française" et le deuxième "déserteur de l'armée hongroise".

Après avoir subi une "formation militaire", ils auraient décidé d'aller "chercher du travail dans les foyers de tension en Afrique", arrivant dans la capitale sénégalaise via Casablanca (Maroc) et Paris.

Destination finale: la Sierra Leone, ancienne colonie britannique au sous-sol très riche (diamants, or...), qui sort péniblement d'une longue guerre civile (1991-2001) ayant fait au moins 120.000 morts et des dizaines de milliers de mutilés.

Selon l'accusation ils auraient planifié de louer un 4X4 et d'éliminer le chauffeur pour s'emparer de la voiture. Le 18 avril 2006, ils louent donc un 4X4, prétextant un safari. Mais près de Tivaoune, à 92 km au nord de Dakar, ils étranglent Aly Diop Niang "avant de le jeter dans un buisson".

Le 21 avril 2006, ils sont arrêtés de l'autre côté du pays, à seulement cinq kilomètres de la frontière guinéenne. Ils ne portaient pas d'armes mais avaient un GPS, du matériel de survie et de soins ainsi que des "documents d'instruction sur les tactiques de guérilla de jungle", selon l'accusation.

Ils ont dans un premier temps dit être en manoeuvre de fin de stage dans un corps d'élite de l'armée britannique, avant d'affirmer être en route pour la Sierra Leone où ils avaient obtenu un emploi d'agent de sécurité dans les mines de diamants. Mais selon l'accusation, ils auraient aussi "ciblé les deux Guinées (Guinée-Bissau et Guinée-Conakry) pour y mener des actes de guérilla moyennant rémunération".

Selon un avocat de la défense ayant requis l'anonymat, "ils étaient de passage au Sénégal pour se rendre en Sierra Leone en vue d'y chercher du travail en tant qu'agent de sécurité dans les mines de diamant" et s'ils ont "étouffé le chauffeur, ce dernier n'était pas mort dans la voiture. Il était encore en vie avant qu'ils ne l'abandonnent dans un buisson".

Selon la défense, ils risquent entre cinq ans de prison et une condamnation à perpétuité.



1.Posté par Amadou Fall le 25/03/2010 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces 3 dangereux mercenaires ont été épinglés à quelques km de la frontière guinéenne dans le Parc National du Niokolo Koba par les Agents du Parc National du Niokolo Koba dirigé à l'époque par feu Lt/Colonel Mor Samb, que la terre de Keur Matar lui soit légère et que Dieu l'accueil au paradis.Les Parcs Nationaux ont perdu un brave et valeureux homme car il a su à partir du poste de commandement à Tamba, tenir en respect ces 3 mercenaires en contact avec le chef de section Sergent Bécaye Kamara qui a fait preuve de professionnalisme. D'autant plus que les 3 mercenaires ont été à Dakar, Saint-Louis, Louga et se déplacer jusqu'à Tamba sans être inquiétés par les forces de police, la gendarmerie alors qu'ils étaient en tenue militaire avec un véhicule sans plaque d'immatriculation. Ce qui montre les failles de notre système de sécurité. Mais fort heureusement , les Agents du Parc Nationa du Niokolo Koba ont fait preuve de professionnalisme pour arrêter ces 3 chiens de guerre qui avaient comme projet en outre de la Sierra Léone, l'encadrement des rebelles casamançais.
Ces Agents ayant participé à cette mission doivent recevoir une décoration de l'Etat et feu Colonel Mor Samb une médaille à titre postume.

2.Posté par Amadou Fall le 25/03/2010 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces 3 dangereux mercenaires ont été épinglés à quelques km de la frontière guinéenne dans le Parc National du Niokolo Koba par les Agents du Parc National du Niokolo Koba dirigé à l'époque par feu Lt/Colonel Mor Samb, que la terre de Keur Matar lui soit légère et que Dieu l'accueil au paradis.Les Parcs Nationaux ont perdu un brave et valeureux homme car il a su à partir du poste de commandement à Tamba, tenir en respect ces 3 mercenaires en contact avec le chef de section Sergent Bécaye Kamara qui a fait preuve de professionnalisme. D'autant plus que les 3 mercenaires ont été à Dakar, Saint-Louis, Louga et se déplacer jusqu'à Tamba sans être inquiétés par les forces de police, la gendarmerie alors qu'ils étaient en tenue militaire avec un véhicule sans plaque d'immatriculation. Ce qui montre les failles de notre système de sécurité. Mais fort heureusement , les Agents du Parc Nationa du Niokolo Koba ont fait preuve de professionnalisme pour arrêter ces 3 chiens de guerre qui avaient comme projet en outre de la Sierra Léone, l'encadrement des rebelles casamançais.
Ces Agents ayant participé à cette mission doivent recevoir une décoration de l'Etat et feu Colonel Mor Samb une médaille à titre postume.

3.Posté par Samb Macoumba le 05/09/2015 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci M.Fall pour l'honneur fait a mon pere le feu Lt/colonel Mor Samb que notre seigneur l acceuille dans son paradis

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image