leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal: Droits de l'homme ou intérêt des clients, qui défend qui ?


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Janvier 2015 à 10:08 | | 9 commentaire(s)|

Sénégal: Droits de l'homme ou intérêt des clients, qui défend qui ?
Les réactions des organisations de droits de l'homme au Sénégal par rapport à certains cas devraient nous pousser à revoir qui doivent diriger ces instances.

Il est honteux de voir certains avocats ou militants des droits droits de l'homme se vêtir de manteaux à double fond alors que dans la définition des principes qu'ils défendent ,tous les droits des citoyens sans exception de rang social ou d'origine devraient être garantis .

Pour en revenir au sujet qui nous intéresse et qui s'agit de l'arrestation de Sidya Bayo,comment tous ces leaders de mouvements des droits de l'homme,avocats de surcroît peuvent cautionner le fait qu'un citoyen d'un pays voisin s'établisse au Sénégal avançant des propos aussi dangereux et provocateurs qu'un coup d'état sur une chaîne de télévision et veulent que les renseignements généraux fassent la sourde oreille.

J'aurai mieux compris un Fadel Barro qui peut ignorer les lois internationales et les accords bilatéraux qu'un Assane Dioma ou Seydi Gassama qui sont sensés mieux connaître la loi et aussi avoir le sens de rappeler aux citoyens son respect dans toute sa rigueur.

Le Sénégal a signé des accords avec la Gambie et quelqu'en soit notre farouche opposition à Jammeh nous devons quand même respecter les normes internationales et mesurer nos propos, Sidya Bayo est financé par des lobbyistes qui veulent exploiter des gisements de phosphates à Kaur (une région Gambienne) et vous voulez que le Sénégal lui sert de base pour ses sales besognes ,un leader des droits de l'homme devrait revoir la moralité de certains de leurs clients avant de prendre leur défense .

Un mouvement de droit de l'homme n'est pas un centre de cautionnement de crime ou de gîte naturel pour les criminels et les fauteurs de trouble mais plutôt une instance d'abord d'éducation, de vulgarisation des lois et de défense des droits humains .

Pour mieux vous impliquer dans cette défense des droits de l'homme en Gambie, demandez des missions d'inspection à Jammeh, vérifiez les manquements de droits de l'homme à vous soumis et utilisez les recours dont vous disposez,les USA dans ce même ordre d'idée viennent d'arrêter deux de ses propres citoyens qui ont bafoué les lois américaines qui interdisent à ses citoyens tout financement de groupes armes ou mouvements terroristes passible à des sanctions très sévères allant jusqu'à plus de trente années d'emprisonnement et des sanctions civiles comme la figuration sur les listes rouges de l'OFAC (office of foreign assets control).

Dans une de mes interventions dans les colonnes de Dakaractu relayée par d'autres sites, j'ai tiré sur la sonnette et avoir été le premier à dénoncer cette déclaration flagrante de Sidya Bayo qui ne représente personne et rien ,nous vivons avec les Gambiens cette résistance et partageons leur misère depuis deux décennies .

Yaya Jammeh a soutenu la candidature de Macky Sall financièrement comme d'ailleurs Blaise Compaoré mais de grâce cessons de défendre l'indéfendable,je suis comme vous un militant des droits de l'homme , ex-membre actif de l'ONDH avec l'actuel ministre de la justice du Sénégal et le feu Dr Bamba, notre mission et de lire et défendre le droit mais pas de réagir avec spontanéité ou intérêt financier,nos clients doivent être les opprimés et non les délinquants quand nous sommes sous le manteau de militant des droits de l'homme.

Mohamed Souleymane Mboup
Baye holding group
Tel: 702.755.1093
Www.bayeholding.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image