leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal: Les populations de Méouane marchent pour réclamer sept kilomètres de route


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Novembre 2016 à 21:11 | | 2 commentaire(s)|

Ce vendredi 11 novembre, la population de Méouane descend dans la rue pour manifester son mécontentement par rapport à la situation qu'elle traverse. Elle réclame sept kilomètres de route pour le désenclavent de cette localité dont les potentialités économiques ne sont plus à démontrer.

Méouane, premier arrondissement du Sénégal, situé dans le département de Tivaouane, est le grenier minier de l'ouest du pays. C'est sur ses terres que les Industries Chimiques du Sénégal (ICS) et la Grande Côte Opération (GCO) exploitent sans oublier la centrale électrique Tobene Power, Senergie SA…

Malheureusement, Méouane est oublié par la République.

Méouane est coupé du reste du pays, pour ne pas dire du monde à cause de son enclavement. L'axé à Méouane relève du parcours du combattant car sept kilomètres de piste latérite équivalent à sept kilomètres de calvaire.

Au secours, Monsieur le président de la République ! Vous êtes solennellement interpelé pour réparer cette injustice.

Nous vous demandons seulement sept kilomètres de route bitumée afin de désenclaver cette localité de Méouane aux potentialités économiques certaines.

Pourtant, les Président Léopold Sedar Senghor et Abdou Diouf se sont rendus à Méouane. Chose que vous et votre prédécesseur, le Président Abdoulaye Wade, ne peuvent pas faire à cause d'un état de délabrement indescriptible de la route qui mène vers cette partie du Sénégal où vivent et s'activent de dignes filles et fils de ce pays.

Dans l'espoir de vous y voir dans un futur proche, nous vous rappelons que Méouane regroupe 92 villages. De ce fait, Monsieur le Président de la République, le bitumage de l'axe Méounae –Pire n'est plus une demande sociale mais une exigence économique.

Par Mamadou Ndiaye
Habitant de Méouane et Conseiller municipale

 






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image