leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal-Libye : Le retour gagnant de Salif Diao

La Libye et le Sénégal se sont quittés hier sur un score nul et vierge. Les deux équipes ont pu mesurer les efforts supplémentaires à faire pour être au top avant la prochaine journée des éliminatoires combinées Can et Mondial 2010.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Août 2008 à 10:26 | | 0 commentaire(s)|

Sénégal-Libye : Le retour gagnant de Salif Diao
Lamine Ndiaye reste invaincu en tant que sélectionneur titulaire. Mais au registre des victoires à l’extérieur, son compteur affiche partout zéro. Comme le score du premier Libye-Sénégal (0-0) de l’histoire en amical, hier à Tripoli. Le premier match tout court entre les deux équipes depuis 25 ans.

S’il considère la rencontre de bout en bout, le sélectionneur national a de bonnes raisons de s’inquiéter en vue du déplacement en Algérie le 5 septembre. Son équipe s’est montrée, globalement, poussive avec un jeu dépourvu de verticalité le plus clair du temps. Cette percussion, Issiar Dia et Frédéric Mendy ont tenté de l’imposer en première mi-temps. En vain. Le premier partait de trop loin pour espérer tromper la vigilance de la défense adverse. Le second se montrait brouillon dans l’exécution du dernier geste. Avec la faillite des autres hommes de couloirs, Ibou Faye à gauche et Waigo à droite, il était difficile pour l’équipe sénégalaise de dominer le sujet d’entrée.

Il a fallu les remplacements de Frédéric Mendy et Ibou Faye, respectivement, par Ousmane Ndoye et Guirane Ndaw, en deuxième mi-temps, pour que le Sénégal se montre menaçant. Et que tombent les premières véritables occasions de but découlant d’actions bien orchestrées. En seulement un quart d’heure, Henri Camara a eu quatre opportunités de scorer ou de donner une balle de but, au pire. Mais, sur les différentes occasions offertes successivement par Issiar, Ousmane Ndoye, Guirane et Tony Sylva, le joueur de Wigan n’a pas trouvé la bonne inspiration pour mettre le cuir au fond des filets. Son manque de rythme devenu chronique ne lui a pas facilité la tâche. Si Lamine Ndiaye décide de ne retenir que les quinze premières minutes de la deuxième mi-temps, il peut se dire qu’il est bien parti pour demeurer en tête du groupe 6 des éliminatoires de la Can et du Mondial 2010 au sortir du prochain match contre l’Algérie. Durant cette période éphémère, les ‘Lions’ ont pu prendre le jeu à leur compte. Ils multipliaient les initiatives avec un Ousmane Ndoye très en vue dans un costume de dépositaire du jeu sénégalais. Cependant, le Sénégal n’a pas réussi à trouver la faille durant ce laps de temps de domination. Non plus, il n’a pas su maintenir longtemps ce niveau de jeu.

De nombreux changements sont intervenus par la suite, qui peuvent expliquer la baisse de régime de la machine sénégalaise dans les 25 dernières minutes de la partie. Mais cela n’absout rien de l’avis de certains entraîneurs de club de première division qui se disent ‘inquiets’ (voir par ailleurs).

Mamanding Nicolas SONKO






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image