leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal-Mali (57-38) : les minutes d’une chasse riche en viande d’Aigle

Surprise ? Non ! A Yaoundé contrairement à Brazzaville, les “Lionnes” de la Téranga ont marché, ce jeudi, sur les Aigles du Mali en quarts de finale de l’Afrobasket 2015. Les coéquipières de Aya Traoré ont entamé en fanfare le premier quart temps, menant au score 4 à 0 après 2 minutes de jeu. Et brisant, petit à petit, toute opposition et tout espoir des protégées de Amara Traoré, le coach malien, lors de son premier acte.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Octobre 2015 à 19:43 | | 4 commentaire(s)|

Présentes sous la raquette et agressives en défense, les “Lionnes” ont contré les premiers assauts des Aigles. La bonne défense, mise en place par Tapha Gaye, a fait douter l’équipe du Mali. Dans la foulée, les joueuses de Amara Traoré perdent une, deux possessions de balle. Mais qu’à cela ne tienne !

Le Mali égalise et passe devant à 8-7. C’est à ce moment-là que Tapha Gaye choisit de faire rentrer Ramata Daou, le pivot sénégalais d’origine malienne qui ne sera que l’ombre d’elle-même. Sur la première offensive, c’est elle qui rate un shoot, mais Aya Traoré a suivi. Accrochée sous la raquette, l’arbitre siffle une faute contre le Mali. La capitaine des “Lionnes” obtient deux lancers-francs et tente de remettre les pendules à l’heure (9-12). Le match s’enflamme. L’orgueil des Aigles est touché. Coup sur coup, les protégées de Amara Traoré frappent fort et confortent leur avantage.

15-0 pour le Sénégal au 3e quart

A 3 minutes, l’écart est de 6 points pour les Maliennes (9-15). Une période de flottement des Sénégalaises et leurs adversaires du jour continuent de creuser l’écart jusqu’à ce tir primé de Aya Traoré qui redonne l’espoir au Sénégal.

La fin du premier quart s’achève ainsi, sur le score de 14 à 18 en faveur des Aigles du Mali. Mais au retour des vestiaires, un tir primé de Mame Diodio Diouf ramène les “Lionnes” à un point de leurs adversaires du jour (17-18). A 6 minutes de la mi-temps, Ndèye Sène redonne l’avantage au Sénégal (20-19). Mais le Mali n’abdique pas. Avec un tir primé des Aigles, il revient à hauteur du Sénégal (24-24). Le match se poursuit. A la mi-temps, le score est de 28 à 26 en faveur du Sénégal, soit deux points d’écart.

A la reprise, c’est Mame Marie Sy qui sonne l’alerte avec un panier à deux points (30-26), puis Aya Traoré après deux lancers-francs dont un réussi (31-26). Dans un bon jour, Mame Marie Sy revient à la charge avec deux autre paniers qui portent le score à 33-26 en faveur des “Lionnes”. Le rouleau compresseur des protégées de Tapha gaye est bien en place. La défense, qui était le noyau faible de cette équipe, est bien en place. Le Mali est mené 15-0 dans ce 3e quart temps. Une éternité, une humiliation… La chasse s’annonce bonne.

Aya Traoré Mvp avec 20 points

Le travail de musellement terminé, les équipières de Mame Diodio Diouf en jambes, peuvent finir le job. A quelques minutes de la fin du troisième quart temps, l’addition était déjà corsée. Et le Sénégal et Aya Traoré en profitent. La capitaine des “Lionnes” met un tir primé qui conforte l’avantage du Sénégal (38-26), soit 12 points d’écart.

La plus grande marge depuis le début de la rencontre. Les minutes filent. Le Sénégal se dirige vers une victoire historique. A 58 secondes, c’est Mame Diodio Diouf, qui corse l’addition et ramène le Sénégal à 43-26. Le camp du Mali ne comprend pas. Doute de son identité et de son basket. Son banc est amer, son entraineur excité. Malmené, le Mali tente de regonfler son ego bafoué par la réussite insolente du jour, des “Lionnes” du Sénégal.

Au quatrième quart temps, le Mali grignote le score et tente de revenir au score, profitant d’»un moment de relâchement de l’équipe du Sénégal. Tireira et Kankou Traoré sonnent la révolte avec des tirs primés qui ramènent leur équipe à 47-30, soit 17 points d’écart. Mais le rêve de nos voisins du Nord ne durera que le temps d’une courte réflexion.

Le supplice continue pour le Mali, car la bande à Aya Traoré (20 points), n’est pas prête à lâcher le morceau. Kankou et Tireira, par deux fois, (paniers à 3 points) pour faire douter l’équipe du Sénégal. En vain. Le Dieu du basketball avait déjà choisi son camp.

Revanche ou simple victoire contre un adversaire qui l’a battu récemment en demi-finale des jeux africains de Brazzaville ? Allez savoir… En tout cas, le Sénégal se hisse en demi-finale de l’Afrobasket et atteint le carré d’as de la compétition. Logique ? Non ! Les athlètes sénégalaises ont corrigé leurs erreurs du passé qui leur ont joué un sale coup contre le Nigéria et l’Angola en match de Poule.

Sur leur chemin, les camarades de Aya Traoré (meilleur marqueuse du match) vont retrouver le vainqueur du match entre l’Angola et le Gabon qui se joue dans quelques minutes. Dieu fasse, alors, qu’elles secouent, le jour J, leur crinière. Comme ça a été le cas, cette après-midi. Où elles ont brisé le rêve de tout un Mali.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image