leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal : Me Abdoulaye Tine et Cie veulent combattre les violences politiques par la réflexion

Le Groupe de Réflexion et d’Actions sur la Prévention des Violences politiques (GRAPVIP) a été officiellement lancé ce lundi 17, lors d’une conférence de presse tenue à la Fondation Konrad Adenauer (stèle Mermoz), informent ses initiateurs dont Me Abdoulaye Tine, avocat et Rokhiatou Gassama, consultante experte en Genre.


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Mars 2014 à 21:11 | | 1 commentaire(s)|

Sénégal :  Me Abdoulaye Tine et Cie veulent combattre les violences politiques par la réflexion
Ce groupe a pour objectif de mener des recherches exhaustives sur les sources des violences politiques au Sénégal pour en saisir les ressorts afin de pouvoir mieux les prévenir. Il réunit ainsi des universitaires, des membres de la Société civile, des spécialistes des questions de sécurité et de défense, poursuivent-ils dans un communiqué reçu à Leral. Le document ajoute que le Groupe vise ainsi à impliquer les différents acteurs dans la réflexion, de développer des stratégies préventives et des outils performants et opérationnels permettant aux acteurs de l’espace public de mieux comprendre la problématique liée au recours aux violences politiques dans notre pays ainsi que ses conséquences sur les questions de sécurité, de paix, de respect de la personne humaine, de développement.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image