Leral.net | S'informer en temps réel



Sénégal-Répression policière: La France exprime ses regrets

Rédigé par ( Les News ) le 23 Février 2012 à 15:18 | Lu 888 fois

Manifestations au Sénégal - La France est préoccupée par la dégradation de la situation au Sénégal à quelques jours du scrutin présidentiel. Le porte-parole adjoint du Ministère des affaires étrangères et européennes l'a fait savoir dans une déclaration sur la situation au Sénégal, datée d'hier, mercredi 22 février.


Sénégal-Répression policière: La France exprime ses regrets
L'attachée de presse du Service de Presse et de Communication de l'Ambassade de France fait savoir que M. Romain Nadal « regrette vivement que l'action des forces de l'ordre ait fait des morts et de nombreux blessés parmi les manifestants ».

Avant de rappeler que « la France réaffirme son attachement à la liberté d'expression et de manifestation comme le prévoit le code électoral sénégalais ». Le contenu de cette déclaration qui nous est parvenue renseigne que Mme Nadal demande que l'intégrité physique de tous les manifestants soit respectée.

Selon la même source, le porte-parole adjoint du Ministère des affaires étrangères et européennes exprime ses condoléances aux familles des victimes ainsi que sa solidarité et ses voeux de rétablissement à M. Youssou Ndour et à tous les blessés.

Avant de lancer : « Nous appelons le gouvernement à tout faire pour garantir les libertés fondamentales, en particulier la liberté d'expression et de manifestation ». A son avis, «le Sénégal doit préserver sa tradition démocratique et assurer son avenir dans le cadre d'une campagne faisant toute la part au pluralisme et dans le respect du calendrier électoral ».

Par Bacary Dabo

Sud Quotidien/23/02/2012


1.Posté par leuss le 23/02/2012 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais oui allez y c est la france qui l ouvre aller faire un tour a la reunion vous verrez ce que les policiers francais font aux manifestants qui se battent pour avoir une vie un peu moins chere que ca '40% de plus qu en metropole

2.Posté par makhou le 24/02/2012 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi voter Moustapha Niass?

D'abord je vais entamer mon argumentaire pour vous dire que Moustapha Niass, Abdoulaye Wade, Idirissa Seck, Macky Sall, Tanor Dieng, Ibrahima Fall, Bamba Dieye sont tous les mêmes c est des politiciens et des sénégalais de surcroit.
Diouf a fait du Senghor,
Wade a fait du Diouf
Et le successeur de Wade fera du Wade.
Ne nous attendons pas de ce changement radical a moins qu'il ait rupture définitive sur la dispositions nos institutions.
Nous avons plus besoin en ce moment d'institutions fortes que d'homme providentiel. A mon avis les hommes providentiels ne résolvent les problèmes que dans les contes de fées. Besoin ait que les sénégalais se réveillent au risque d'avoir une déception beaucoup plus grande que celle obtenue après l'alternance.
Obama lors de sa visite au Ghana a dit " l'Afrique d' aujourd'hui a beaucoup besoin d' institutions fortes que d'hommes forts". La question qu'on doit se demander c'est lequel de ses candidats est prêt bonifier nos institutions pour mieux permettre un équilibre des pouvoirs. Tant que pouvoir n'arrêtera pas le pouvoir cette Chaîne continuera. Il est impératif qu'on redistribue les pouvoirs afin de créer un équilibre. Si on le fait pas y aura toujours un président et ses partisans favorisés au détriment du reste du peuple.
Qui n'a pas eu peur dans ce pays d' aller en justice avec quelqu'un a le" bras long",
qui n'a pas eu peur dans ce pays d'avoir problème avec un magistrat,
Combien de personnes ont été condamnées a tord dans ce pays parce que rien n'arrête la justice.
Il en sera ainsi tant que les justiciers sauront pas qu'ils ont des limites comme tous les citoyens.
Je demeure convaincu que Abdoulaye Wade en 2000 n'avait pas ces intentions: augmenter le nombre de députés, créer un nouveau sénat, créer un nouveau conseil économique et social, d' augmenter le nombre de ministres... Ce qu'on peut se demander c'est pourquoi il s'est renié sur tous ses points, ma réponse est qu'il s'agit tout simplement d' un besoin de consolidation d'acquis électoral mais aussi de l'étendre afin de mieux repartir pour de nouvelles conquêtes. Cette exigences va tomber sur la tête de tous les autre candidats a l'exeption de Niass. Pour la seule et simple raison qu'il n'a pas besoin d'un second mandat et ça lui laisse les coudées franches pour fortifier nos institutions.
Je donne l'exemple de Macky Sall s'il est élu vous pensez qu'il va réduire le nombres de députés, réduire le nombre de ministres, supprimer le conseil économique et social... Arrêtons de rêver si on veut pas retomber dans les mêmes regrets. S'il est élu on va avoir une nouvelle vague de riche plus impressionnante que celle qu'on a vu en 2000 avec l'alternance. Wade a satisfait sa clientèle politique et Macky fera de même ou même pire.
Le seul des candidats capable de donner au pouvoir la possibilité d'arrêter le pouvoir c est Moustapha parce qu'il sera moins exposé au clientélisme politique. Je ne dis pas que les autres ne sont pas capable de se départir de l'étau de clientélisme politique. Mais j'affirme que celui qui aura le courage de le faire risque de passer a coté d' un second mandat.
Le seul capable de s'élever au rang de sentinelle et refaire les institutions de la république sans calcule partisan c'est Moustapha Niass.

3.Posté par ISSA le 24/02/2012 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

57 PARCELLES DE 150M2 A VENDRE APRES L’HÔPITAL "YOUSSOU MBARGANE" (rufisque) ENTRE "ARRET CHERIF" ET JAKARANDA.TEL:77 646 06 15

4.Posté par Watch Out le 24/02/2012 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France se fout-elle du monde ? Quelle arrogance quelle hypocrisie.
Elle vend les armes, les grenades lacrymogènes, forment les policiers GMI et soldats sénégalais, les équipes pour qu'ils puissent frapper et tuer les Sénégalais chez eux, jusque dans leur quartier.
Et sournoisement, elle vient exprimer ses regrets ? Foutaise, ne pas y croire et la bouter au fond de son ambassade.
Tant que ce pays et ses dirigeants seront sous la tutelle de la perfide France, nous nous en sortirons pas. La paix en Occident fait que les armes et le matériel de guerre ne peut plus être vendus. Il faut bien attiser des foyers de tensions et de combats pour pouvoir vendre un savoir faire criminel dévelopé depuis des centaines d'années, améliorer une balance du commerce extérieur sur la seule chose qu'elle peut encore vendre. Et bien sûr nos dirigeants cupides car ils ont des pot de vin sur chaque marché passé, et stupides car ils sont à la botte de pays ennemis du bien être des Africains, gobent n'importe quoi.

Donc la France n'a quà se taire et se méler de ses affaires; qu'elle se souvienne que le Sénégal n'est plus son arrière cours ni sa banlieue en Afrique !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site