leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal: Sadio Mané, ballon d'or pour la deuxième année d'affilée

Sadio Mané, l’attaquant sénégalais, a doublé ses coéquipiers pour se succéder à lui-même au titre de meilleur footballeur sénégalais de l’année 2015. Dans la salle de rédaction de la DTV, mercredi matin, il n’y avait eu pratiquement aucun suspense sur le choix tellement l’attaquant de Southampton (élite anglaise) a écrasé la concurrence.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Novembre 2015 à 20:24 | | 0 commentaire(s)|

Sénégal: Sadio Mané, ballon d'or pour la deuxième année d'affilée

Mané apparaît comme celui qui peut débloquer pour les Lions en course pour un trophée majeur et pour une qualification à une compétition majeure comme la Coupe du monde 2018.

Deux titres de meilleur footballeur à seulement 23 ans, c’est le parcours réussi par le natif de Bambali (sud) qui de l’avis unanime, garde encore le meilleur pour les années à venir.

A l’image de ce confrère originaire de la RCA (République Centrafricaine) qui présentait le Ballon d’or sénégalais comme un potentiel Ballon d’or africain, Sadio Mané suscite enthousiasme et parfois le courroux des supporters locaux qui ont tendance à penser qu’il n’en fait pas assez pour les Lions du Sénégal.

Intenable en club, après, il est vrai des débuts compliqués en Premier league, l’ancien footballeur du FC Metz (France) qui a moins de cinq ans de professionnalisme dans les jambes semble comme inhibé en sélection nationale.

Dans la Tanière où les clefs de la maison ne trouvent pas encore preneurs, le sociétaire des ‘’Saints’’ ne montre que des fulgurances là où il doit être constant dans ses performances.

Autant sur certaines actions, il met tout le monde d’accord sur son talent, autant sur d’autres, il semble hésiter sur la bonne décision à prendre, faire une action en solo ou jouer en collectif.
C’est le cas le 13 octobre dernier lors de la rencontre amicale contre l’Algérie (0-1) au stade du ‘’5 Juillet’’ où sur une action collective de classe, les observateurs s’attendaient à ce qu’il joue en individuel.

Mais il a préféré donner une passe à Cheikhou Kouyaté qui s’emmêla les pinceaux sur une action où le Sénégal aurait pu mener au score.

En sélection nationale depuis les Jeux olympiques 2012, Sadio Mané est devenu le patron technique de la Tanière à défaut d’être le patron tout court.

S’il est vrai qu’il tarde encore à mettre la main ou le pied sur la trajectoire de la sélection comme El hadj Diouf entre 2001 et 2002, l’équipe nationale devrait compter sur un joueur en pleine possession de ses moyens pour tirer la troupe.

Et en dépit de son jeune âge, Sadio Mané est très outillé pour assumer ce rôle.


La question est de savoir s’il a les épaules assez larges ou si partenaires lui donneront les clefs de la maison pour porter la sélection nationale vers les sommets à la CAN 2017 et surtout à une qualification à la Coupe du monde que le Sénégal attend depuis l’épopée glorieuse de 2002.
APS






Hebergeur d'image