leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal: la mendicité des enfants est "inacceptable" (rapporteur Onu)

La mendicité des enfants dans les écoles coraniques au Sénégal est "inacceptable" et "aucune excuse" ne peut justifier ce phénomène "incompatible avec aucune religion", a dénoncé vendredi le rapporteur spécial de l'Onu sur le droit à l'éducation.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Janvier 2011 à 16:42 | | 4 commentaire(s)|

Sénégal: la mendicité des enfants est "inacceptable" (rapporteur Onu)
"Je salue les efforts du gouvernement pour moderniser les daaras (écoles coraniques) mais j'exprime ma profonde préoccupation par rapport à la situation des enfants qui sont exposés à des conditions d'insalubrité et à la mendicité lorsqu'ils fréquentent certaines de ces daaras", a déclaré Kishore Singh, au cours d'une conférence de presse à Dakar.

"Il n'y a aucune excuse pour l'exploitation des enfants. C'est non seulement inacceptable selon les normes internationales des droits de l'homme, mais aussi incompatible avec n'importe quelle religion", a dit M. Singh après avoir visité des daaras, notamment dans la capitale.

Le rapporteur de l'Onu, en mission au Sénégal du 8 au 15 janvier, a estimé que "les enfants doivent être protégés et un cadre juridique adéquat doit être mis en place pour assurer que tous les daaras sont conformes aux normes internationales de protection des droits de l'homme".

Le phénomène des enfants-mendiants est de plus en plus souvent dénoncé au Sénégal, où il a pris de l'ampleur ces dernières années dans les villes.

Selon une étude de la Banque mondiale, de l'Unicef et du Bureau internationale du travail (BIT), ils étaient quelque 7.800, en 2007, à Dakar, dont une bonne partie confiés par leurs parents à des "marabouts" (maîtres coraniques).

"Le gouvernement (sénégalais) n'est pas resté les bras croisés. Il a interdit la mendicité" dont celle des enfants et a pris des mesures pour appuyer la modernisation des daaras, a répondu la ministre sénégalaise chargée des droits de l'homme, Mme Coumba Gaye, qui participait à la conférence de presse.

"C'est un processus. Ca ne peut pas être réalisé immédiatement" mais "l'Etat s'est engagé à éradiquer la mendicité des enfants qui doivent être protégés", a ajouté la ministre.



1.Posté par schwarzeraal le 14/01/2011 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

regardez moi cette scene miserable,mettre un enfant au monde et le laisser souffrir.j´ai eu la meme situation que cet enfant en ce temps la mendier etait culturelle .pas esclavage comme aujourdhui.le marabout me trouvait intelligent et voulait que je reste avec lui .mon pere etait de son avis mais grace á sa seconde epouse vu qu´il etait divorcé avec ma mere etant bebe,il ne voulait plus óccuper de moi,celle ci s´est battue pour ámener á l´ecole.que la terre lui soit legere pour cette dame á qui je dois de ne pas etre analphabete,de ne pas finir dans la misere,j´ai fait comme ce jeune ,j´ai mangé tous ces melanges,cela aussi á aidé á etre modeste,humble.

2.Posté par demba diop le 14/01/2011 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca se voit que le "dara" ou l'école coranique n'a rien de méchant. Si l'onu demandait au prédateur wade de réduire son budget ainsi que ses voyages en a plus finir pour l'injecter dans les écoles coraniques, l'effet se fera tout de suite sentir.100 milliards pour la bamboula d'un homme alors qu'il y en a des gens qui font moins d'un repas par jour, c'est inadmissible. Un pouvoir libéral sans vergogne!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!sim

3.Posté par hnert le 15/01/2011 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

schwarzeraal Big up! Temoingnage touchant!

4.Posté par Mme Kandakhassé Kanouté le 15/01/2011 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est triste, il faut que l'état accélère cete lutte contre la mendicité notamment des talibés
iIs sont malheureux , pas d'affection des parents, ni de soins médicaux, non seulment ils violentés par leurs maitres corniques, mais il se violentent entre eux.
Les plus jeunes sont les plus malheureux, car c'est la loi de la jungle, ils sont malmenés par les plus grands qui leur prennent tout l'argent qu'on leur sont donné aumone. J 'étais témoin de plusieurs cas:
- Un autre cas où un talibé malade couché sur le trottoir en train de pleurer , c'est ainsi et je l'ai conduit au poste de police de l'hopital FANN
- Un autre cas où le talibé a été agréssé par un délinquant qui lui a pris tout son argent et aprit la fuite aussitôt , il pleurait le pauvre il n'osait pas rentrer sans l'argent qu'il doit verser au maitre coranique et les gens qui étaient sur le lieu ont cotisé pour que victime ne rendre pas bredouille sans un sou , sachant le chatiment qui l'attend
- Un troisième cas où je suis intervenu , le plus jeunes a été violenté par deux autres plus agés que lui, ils lui ont pris ses sous ainsi j'ai sensibilisé le plus agé pourqu'il le protège, et j'ai remis quelques pièces au plus jeunes qui continiuait à pleurer., il m'a dit qu'il habite au saloum
J'avais le coeur sérré . Ca fait mal cette violence exercée sur ces pauvres qui n'ont pas demandé à venir au monde pour souffrir
Le sénégal doit accélérer le pas contre cette mendicité, ils souffrent énormémment ces enfants ;à la place des ces festivités qui n'ont pas d'impact sur le développement humain, les urgences sont ailleurs
Wassalam

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image