leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal: la police dément avoir tué un manifestant

Le ministère sénégalais de l'Intérieur a démenti que des policiers aient "battu à mort" un homme qui manifestait le 14 juillet contre les coupures d'électricité récurrentes à Dakar, comme l'a affirmé une organisation régionale de défense des droits de l'homme.


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Juillet 2010 à 13:42 | | 4 commentaire(s)|

Sénégal: la police dément avoir tué un manifestant
"A ce jour, aucun élément objectif ne permet d'imputer la responsabilité de ce décès à qui que ce soit", affirme le ministère dans un communiqué parvenu à l'AFP mardi.

"Une enquête a été diligentée afin de déterminer avec exactitude les circonstances et les causes du décès de Abdoulaye Wade Yinghou", ajoute le texte qui "appelle les citoyens sénégalais à éviter tout acte susceptible de troubler l'ordre public".

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho), organisation ouest-africaine basée à Dakar, a affirmé dimanche que la mort avait été provoquée "par d'atroces tortures à coups de matraques et coups de crosse" assénés "par des policiers lors des manifestations contre les délestages", le 14 juillet dans une banlieue de Dakar.

Des journaux privés sénégalais affirment mardi que les conclusions de l'autopsie pratiqué sur Abdoulaye Wade Yinghou, remises à la famille, confirment les accusations de la Raddho.

Il est mort "à la suite d'une insuffisance cardio-pulmonaire aggravée par (des) coups et blessures" à l'aide d'un ou plusieurs objets "durs et contendants", selon l'un de ces journaux, Le Quotidien, qui publie des extraits du rapport.

Cette affaire intervient alors que les manifestations d'usagers excédés par les coupures d'électricité longues et régulières de la Société nationale d'électricité (Senelec) se succèdent à Dakar et ses environs, Thiès (ouest) ou Kaolack (centre).

L'exaspération est telle que l?Assemblée nationale a demandé au gouvernement d'expliquer sa politique énergétique devant les députés, au cours d'une session extraordinaire, à partir de mardi.

Mardi 20 Juillet 2010
AFP



1.Posté par Galay le 20/07/2010 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et qui sera la prochaine victime ?

2.Posté par so le 20/07/2010 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mes chers policiers personne ne peut vous déffendre
Vous etes de vrais sanguinaires tout en pratiquant la corruption en grande echelle
Vous n'etes pas intelligent et vous compensez ce difficit d'intelligence par des pratique barbares en foulant au pied vos serments
Comme bien de personnes avez vous tuer délibérément depuis l'alternance?
Aulieu d'assurer la sécurité des personnes et des bien vous etes la principale insécurité des personnes en soutirant frauduleusement le maigre argent qu'il disposent

3.Posté par talibé le 20/07/2010 20:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Messieurs, svp arreter l'anarchie sur la nouvelle auto route allant du poste de controle à la mosquée. les autorité administratives et religieuses ont fait leur partition avec la mise en oeuvre de ce joyau mais désolé on se demande ce que fait la police. des conducteurs passent ou ils veulent, c'est pas de leur faute mais des autorités policières de la ville. chose bizarre, les véhicules ne marquent meme plus le stop au niveau du poste de controle, qui est pourtant obligatoire (pour les véhicules allant dans le sens mbacke-touba). les policiers qui sont en permanence sur les lieux s'en tapent on dirait. du temps des gendarmes c'était impensable. AU SECOURS MESSIEURS. HALTE A L'ANARCHIE

4.Posté par BOUBA le 21/07/2010 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade a trahis la jeuness senégalaise
LE SENEGAL UN PAYS SANS ESPOIRS " AU SECOUR LA JEUNESS SENEGALAISE PLEURE "

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image