leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal : le Président, le peuple et la statue

La Statue de la Renaissance continue de défrayer la chronique
La statue de la Renaissance africaine, un des projets phares du Président Abdoulaye Wade devrait être inaugurée en avril 2010, date à laquelle de nombreux pays africains fêtent leur indépendance.
En attendant, elle continue de susciter une vaste polémique.
La ville de New York est connue pour la Statue de la Liberté, Paris pour la Tour Eiffel, Dakar devrait bientôt étrenner sa Statue de la Renaissance qui va mesurer 50 mètres de haut, davantage donc que la statue de la Liberté.

Mamadou Moussa Ba, BBC AFRIQUE


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Février 2010 à 23:37 | | 0 commentaire(s)|

Sénégal : le Président, le peuple et la statue
Construite sur une colline des Mamelles, sur la corniche Ouest, dans le village traditionnel de Ouakam, elle représente un couple qui porte leur enfant.

De façon symbolique, elle est présentée comme une infrastructure pour sortir l'Afrique des ténèbres.

Cette image, selon le chef de l'Etat sénégalais, magnifie ''l'Afrique qui s'est libérée de l'emprisonnement de plusieurs siècles d'ignorance, d'intolérance et de racisme, pour reprendre sa place sur cette terre qui appartient à toutes les races.''

Estimé à plus de 12 milliards de FCFA, le projet heurte une importante frange de la population sénégalaise aujourd'hui confrontée aux dures réalités de la crise, au chômage et aux inondations.


Je suis l'auteur du monument. 35% des retombées financières m'appartiendront, et 65% à l'Etat.


Abdoulaye Wade
Retombées

Au cours d'une visite du chantier, le président Wade n'a pas manqué de réagir face aux critiques dont elle fait l'objet : "Ce monument n'a pas coûté d'argent à l'État, mais des terres (…).

Mieux que la statue de la Liberté qui "génère des milliards de dollars", le monument de la Renaissance africaine "va générer beaucoup d'argent", a dit le président Wade, ajoutant : "Je suis l'auteur du monument. 35% des retombées financières m'appartiendront, et 65% à l'Etat".

Il a dit que les dividendes qu'il tirera personnellement de cette infrastructure serviront à construire des écoles pour les enfants.

Face au tollé que le projet a créé, celui qui est présenté comme l'architecte de Wade, Pierre Goudiaby, est aussi monté au créneau.

Il justifie la statue dont il supervise le chantier en disant que les touristes pourront y monter et voir un superbe panorama sur Dakar.

Selon les concepteurs de l'oeuvre d'art, il y a toute une industrie qui va se greffer autour du monument.

Derrière la statue, entre les collines et la mer, un hôtel 7 étoiles, devrait y voir le jour.



La polémique fait rage jusque dans les familles religieusesCaricature

Construite par une société coréenne, elle est applaudie par certains mais constestée par plusieurs personnes.

Beaucoup de Sénégalais s'indignent du fait le Président ait prévu de s'approprier 35 % du bénéfice des visites du monument.

Du coup, certains n'hésitent pas à brocarder la statue à leur manière.

Sur internet, par exemple, une autre image circule.

Les visages des trois personnages de la statue sont remplacés par ceux du Chef de l'Etat, de son épouse, et de son fils Karim.

Sur cette caricature, on peut voir le père en train de porter son fils, comme pour faire allusion à la scène politique sénégalaise où le fils du chef de l'Etat occupe un super ministère.

Aujourd'hui le débat fait rage jusque dans les familles religieuses.

En décembre dernier, les imams de Dakar, regroupés en Collectif composé de 18 associations, ont prononcé, un sermon contre le Monument de la Renaissance africaine considérée comme le symbole de "la culture de la nudité et de la décadence".

Les imams assimilent la construction de la statue à de l'idolâtrie et la trouvent contraire à l'islam.

Ce qui irrite aussi c'est le pagne de la femme représentée sur le monument qui laisse apercevoir une jambe nue.

Après de nombreuses critiques, ce pagne devrait être rallongé pour satisfaire les âmes sensibles.

Mais quoiqu'il en soit, la polémique sur la statue de Renaissance est loin d'être retombée.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image