leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal, pays à scandales !


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Juillet 2014 à 07:46 | | 2 commentaire(s)|

Sénégal, pays à scandales !
Faillite morale
Le Sénégal a honte. On devrait avoir honte si tant est que ce mot ait conservé son sens dans notre cher pays. Dans aucun autre pays du monde le Chef de l’état, Chef suprême des Armées, en fait le premier soldat de la nation, n’aurait osé déclarer sans sourciller : « j’ai financé les rebelles ».
Il y’a quelques années, a été évoquée l’existence entre le Président de la République d’alors et son Premier Ministre d’un protocole d’accord appelé sans pudeur « protocole d’accord de Rebeuss » qui aurait servi d’échéancier de remboursement de plusieurs dizaines de milliards de nos francs prélevés sur les fonds politiques.
Fonds « politiques » ! Ce terme a quelque chose d’indécent en ce qu’il renvoie à une cagnotte réservée aux membres d’un clan ou à une cambuse destinée à entretenir le clientélisme politique. A mon sens, ces fonds devraient être reconsidérés, réévalués et codifiés. Même s’il n’est pas question de deniers publics, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit de l’argent du contribuable.
Il n’ya guère longtemps, l’opinion publique a appris que plus de 40 milliards de francs Cfa auraient été découverts dans les comptes bancaires et coffres d’une ancienne sénatrice.
La presse rapporte que la semaine dernière, un ancien Ministre d’état, auditionné sur l’origine de son impressionnant parc automobile, aurait répondu : « des Chefs d’état m’ont offert des véhicules ». Dans quelles circonstances et à quel titre ? Les juristes épilogueront sur la question, les juges jugeront.
Sur un autre registre, on se souvient du « drame du diola » qui fut un manifeste d’irresponsabilité et de félonie. Il avait bien raison celui qui à l’époque a déclaré : « ce drame et ses suites ne pouvaient survenir qu’au Sénégal. »
Nous n’avons pas encore digéré l’affaire de la drogue dans la police que vient de paraitre un brulot scandaleux sur les faits et méfaits qui se seraient passés dans les hautes sphères de la gendarmerie.
Sénégal, pays à scandales ! Où l’impensable est devenu la norme. Tout y passe : vols, détournements, meurtres, prévarications, concussion. Rien ou très peu est élucidé, puni. Elle est tout même stupéfiante cette capacité que nous avons de tout supporter, tout laisser passer. Tout e est dilué dans le « Yalla bakhna », traduisez Dieu est miséricordieux. Je crois que le Tout-Puissant n’a encouragé ni le laxisme, ni la faiblesse, ni la veulerie, ces tares qui ont gangréné ce pays
Au bout du compte, le sénégalais n’est tout de même pas un sous produit ; nous ne sommes pas des sous-hommes. Un célèbre penseur a dit : « le destin d’un pays ne doit rien au hasard, il épouse la trajectoire que lui impriment la conduite, le comportement et les aspirations de ses citoyens ».

Amadou Dial SENE
Médina-Dakar






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image