leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal-syndicat : Les postiers dénoncent un pillage cautionné par les hommes politiques au sommet de l’Etat

Depuis deux ans le secteur postal est confronté à des perturbations dues à un bras de fer entre le directeur général Mamadou Thior et les travailleurs, qui dénoncent non seulement la gestion nébuleuse du directeur, mais aussi le fait de vouloir maintenir ce dernier aux affaires par un contrat spécial sur ordre du 1er ministre malgré sa limite d’âge.


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Décembre 2011 à 16:53 | | 1 commentaire(s)|

Sénégal-syndicat : Les postiers dénoncent un pillage cautionné par les hommes politiques au sommet de l’Etat
« Le véritable problème c’est la corruption, la concussion et le clientélisme politique érigés en règles de gestion jusque dans les allées du pou voir par des personnes qui se couvrent du manteau de l’Etat. La guerre ouverte au nom d’intérêts particuliers entre le président du conseil d’administration(PCA) et le directeur général à la retraite, répercuté au sommet de l’Etat par les souteneurs de ce dernier qui ne sont autres que Moustapha Guirassy, Ousmane Masseck Ndiaye, Habib Sy, Zakaria Diaw, et le 1er ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, a empêché la résolution de cette crise sur les bases objectives » note Mamadou Diallo le secrétaire général du syndicat des postes et de la télécommunication

Les syndicalistes du secteur postal ont profité de cette occasion pour mettre en garde les citoyens avertis à se préparer à toute éventualité même à un dépôt de bilan de l’entreprise publique si la situation persiste.

« En enrichissant sans cause des amis et quelques cadres de l’entreprise, en signant plus de 200 décisions de recrutements qui ne répondent à aucun besoin de l’entreprise, et en s’enrichissant illicitement avec la complicité de son neveu direct, le directeur général en retraite est entrain de pousser la poste à la faillite » conclut le secrétaire général du syndicat.

(echos-senegal.com)



1.Posté par abdou ndiaye le 22/12/2011 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

m diallo ne mesure meme pas l etat reel du desastre car on lui cache bcp de choses.je pense que le president avait promis de veiller sur la poste lors de l audience qu il avait accordee au syndicat en 2003 si je ne m abuse.les mots sont pire que sous le regne de joe basse.lui au moins etait sincere et se trompait de bonne fois.quant a thior il connait mieux que quiconque la boite et il fait ce qu il veut.mais le drame consiste a manipuler les choses.il quittera un jour et tout sera clair a ce moment.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image