leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal: un village exige le transfert de sols contaminés au plomb

DAKAR — Un village sénégalais exige le transfert en un autre lieu de sols contaminés au plomb récemment acheminés sur son territoire après avoir été à l'origine de la mort d'une vingtaine d'enfants près de Dakar en 2008, a-t-on appris vendredi auprès d'un élu local.
"Nous voulons que l'Etat retire ces sables qui ont été transférés en catimini dans un centre d'enfouissement technique (CET) dont la construction n'est pas achevée", a déclaré à l'AFP Yves Lamine Ciss, président du conseil rural de Mont-Rolland, un village situé à quelque 80 km à l'est de Dakar.


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Juillet 2010 à 16:37 | | 0 commentaire(s)|

Sénégal: un village exige le transfert de sols contaminés au plomb
"Ce CET est accessible aux troupeaux qui boivent l'eau et broutent l'herbe des alentours. Mont-Rolland est en outre une réserve d'eau pour le Sénégal et abrite des forages pour la société nationale des eaux (SDE) et une usine d'eau minérale. S'il y a contamination de la nappe phréatique, c'est une bonne partie du pays qui sera atteinte", a ajouté M. Ciss.
Les villageois ont récemment manifesté pour exiger le transfert de ce sable acheminé dans leur village "fin juin-début juillet", selon M. Ciss.
Le ministre sénégalais de l'Environnement, Djibo Kâ, a assuré avoir "décidé de transférer ce sable ailleurs" pour qu'il soit traité par une usine indienne située près de Dakar et spécialisée dans le recyclage de batteries de véhicules.
"Le gouvernement sénégalais n'est pas là pour tuer des gens", a affirmé cette semaine le ministre à la presse.
"Nous espérons qu'il respectera sa parole. Autrement, nous transférerons nous-mêmes sur une voie publique de Thiès (la capitale régionale à 70 km de Dakar) ces sables qui remplissent 55 camions de 16 mètres cube chacun", a indiqué M. Ciss.
Les sols acheminés à Mont-Rolland ont été retirés d'un quartier de la commune de Thiaroye (banlieue de Dakar) après avoir été à l'origine de la mort d'une vingtaine d'enfants intoxiqués au plomb en 2008, affecté la santé de nombreux adultes et contaminé les sols.
Cette pollution provenait des activités de recyclage de batteries de véhicules pour en récupérer le plomb, sur un dépôt sauvage de Thiaroye, qui était ensuite revendu à des Indiens.
Copyright © 2010 AFP.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image