leral.net | S'informer en temps réel

Senelec : Les syndicalistes accusent Pape Dieng d'être le seul responsable des coupures d'électricité

Les syndicalistes de la Senelec n'en ont pas encore fini avec leur ex-Directeur Général. Ils ont réagi suite aux propos tenus par Pape Dieng en marge de la passation de service entre lui et son successeur. En effet, M. Dieng a accusé les cadres de lui mettre la pression pour l’achat de véhicules.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Juin 2015 à 10:15 | | 5 commentaire(s)|

Senelec : Les syndicalistes accusent Pape Dieng d'être le seul responsable des coupures d'électricité
Après avoir essuyé les attaques de leur désormais ex-Directeur général, Pape Dieng, lors de sa passation de service avec Mouhamadou Makhtar Cissé, les syndicalistes de la Senelec sont montés au créneau pour secouer ses cafards. « Le problème de notre ex-Dg est qu’il s’est trompé dans sa mission. Il avait pour mission de donner aux populations une énergie en quantité et en qualité. Mais quand il a pris fonction, il a cru qu’il était dans une boutique et qu’il devait faire des bénéfices », a signalé Habib Aidara, Secrétaire général adjoint du syndicat unique des travailleurs de l’électricité (Sutelec). M. Aidara accuse Pape Dieng d’avoir plongé la Senelec dans des difficultés en réduisant les équipes de dépannage de la boîte. « Avant lui, il y avait quatre équipes de dépannage, mais aujourd’hui, nous n’avons qu’une seule équipe de dépannage », révèle-t-il.

Sur les coupures d’électricité, Habib Aidara pointe du doigt les problèmes de transport et de distribution de l’énergie. « Il y a un déficit énorme de personnel et l’ex-Dg n’a pas voulu pourvoir les postes vacants. L’autre problème est que l’entretien des lignes doit se faire les week-ends, mais malheureusement, M. Dieng avait décidé de ne plus payer les heures supplémentaires. Ce qui fait que l’entretien des lignes ne se fait plus. Il n’a pas voulu non plus acheter des pièces de rechange. C’est ça qui a occasionné récemment les différentes coupures de courant auxquelles nous avons assisté », a confié Habib Aidara. Il a ainsi regretté les propos de leur M. Dieng qui accuse les cadres de lui mettre la pression pour l’achat de véhicules. Le syndicaliste n’a pas manqué de prendre la défense des prestataires qui, selon lui, se sont sacrifiés pour la Senelec et que l’ex-Dg a refusé d’embaucher. « Il n’a embauché que ses propres parents », déballe-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image