leral.net | S'informer en temps réel

Séquestrée chez une proxénète, M. Ndao,14 ans, violée pendant un mois par plusieurs hommes


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Mai 2014 à 15:13 | | 0 commentaire(s)|

Séquestrée chez une proxénète, M. Ndao,14 ans, violée pendant un mois par plusieurs hommes
A jamais, la vie de la petite M. Ndao va changer. La petite fille de 14 ans a, en effet, été séquestrée dans la chambre d’une proxénète pendant un mois. Elle a subi pendant cette période les assauts de plusieurs hommes qui se sont relayés sur elle pour la violer.

Devant la barre, la mineure déclare : « Toutes les nuits, quand A. Diop sortait pour aller travailler, elle me laissait dans la chambre avec B. Ndiaye qui entretenait des relations sexuelles avec moi. Je pleurais beaucoup afin qu’il ne me touche pas. Mais, il arrivait toujours à ses fins. Parfois, avant d’assouvir son désir, il me remettait une somme de 1000 francs Cfa. Mais, dès qu’il avait satisfait ses désirs, il récupérait son argent ».

Poursuivant la description de son calvaire, la gamine dira que, dans la journée, plusieurs hommes se succédaient dans la chambre de sa logeuse pour entretenir des rapports sexuels avec elle.

Pendant ce temps, la dame A. Diop restait dans la cour pour récupérer l’argent de la passe. « M. Daffé fait partie d’eux, il me frappait même pour me contraindre à coucher avec lui. Par contre, Bâ ne m’a jamais touchée », a encore dit M. Ndao qui explique que c’est le 13 avril dernier qu’elle est parvenue à tromper la vigilance de sa tutrice prostituée pour prendre la fuite après un mois de supplice.

Vivant loin de ses parents pour avoir fugué de la maison familiale, la gamine n’a fait qu’exécuter les instructions que lui donnait la dame A. Diop chez qui elle s’était installée d’après le quotidien Le Populaire. Le père de la gamine, après un mois de recherches, a fini par la retrouver, aux Maristes, en pleurs.

Après avoir narré sa mésaventure à son père, ce dernier a saisi les éléments du commissariat de Guinaw Rail que la petite M. Ndao a amenés dans la demeure où elle était séquestrée. C’est là que B. Ndiaye dit Radou et M. Bâ ont été interpellés par les policiers. Et, lors de leurs descentes, ces derniers ont saisi dans la chambre un sac à main contenant des ciseaux, des papiers emballages ainsi que six cornets de chanvre indien. Ils ont aussi ramassé par terre deux autres cornets déjà entamés.

C’est ainsi qu’ils ont été déférés chez le Procureur et écroués pour les délits de proxénétisme, détournement de mineure, pédophilie, offre ou cession de chanvre indien. Devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, hier, les prévenus ont nié les faits.

Le procureur a demandé la requalification du proxénétisme en corruption de mineure et requis à l’encontre de la prévenue 2 ans pour ce délit et pour celui de l’offre et la cession de chanvre. Le tribunal rendra son verdict le jeudi 15 mai prochain.


Senego






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image