leral.net | S'informer en temps réel

Série de cambriolages à Dakar : La police casse le gang des élèves

El Hadji M. Nabé, M. Diop, Ch. Diaw et G. M. Niang ont été déférés au parquet en compagnie des nommés M. Seck, I. Badiane, M. Faye, Ch. I. Ndiaye dit Lamp. Les huit individus sont poursuivis, selon EnQuête, pour association de malfaiteurs, vols commis la nuit en réunion avec escalade, détention de cocaïne et recel.


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Février 2014 à 11:35 | | 0 commentaire(s)|

Série de cambriolages à Dakar : La police casse le gang des élèves
Après leur arrestation, les élèves sont passés à table et accepté de restituer la partie qui n’a pas encore été recelée, le reste ayant été coulé à la salle de vente de Sandaga. El Hadji M. Nabé, M. Diop, Ch. Diaw et G. M. Niang ont été appréhendés après une enquête minutieuse et une longue filature pour cambriolage d’une maison sise à la Sicap Amitié, à proximité du centre de santé Gaspard Camara. Au total, il ont emporté 250.000 francs Cfa, deux téléphones Samsung, Galaxie S4, un ordinateur portable HP, un téléviseur écran grand, un décodeur RDV, un autre Wifi, une cuisinière quatre feux, un fauteuil vibro-masseur, deux ventilateurs, un autre téléviseur écran plat, trois matelas orthopédiques, des bonbonnes de gaz, un micro-onde, des draps et couvertures, deux tapis et bien d’autres objets. La maison cambriolée avait été prêtée à une colonie de "douze chinois" en tourisme pour trois semaines au Sénégal. En l’espace de deux semaines l’immeuble a été cambriolé à trois reprises par cette bande, rompue à la tâche et qui n’en est pas à son premier coup. Certains d’entre eux ont déjà fait l’objet de condamnation pour vol. C’est le cas de M. Nabé, arrêté pour usage de chanvre indien, ou encore Ch. Diaw. L’élève en classe de terminal au Lycée Blaise Diagne a confessé d’autres vols commis en compagnie de M. Niang, notamment celui d’Européens établis à Dakar. A noter que S. Diop dit Vieux, T. Cissé, Khadim et Ch. Ndiaye, identifiés comme appartenant à une bande rival, sont recherchés par la police. Quant aux receleurs, au moment de leur arrestation, ils ont tenté de corrompre les policiers en leur remettant la somme de 220 000 francs Cfa. Ce qui a aggravé leur cas. Au commissariat de Grand Dakar, ils ont tous reconnu avoir acheté de la marchandise auprès des jeunes élèves.






Hebergeur d'image