leral.net | S'informer en temps réel

Série de manifestations annoncées le 19 mars 2011 : Wade et son régime vont-ils vaciller ?

Le 19 mars 2011. C’est la date de tous les dangers. Si le 19 mars 2000 a été une date historique pour la démocratie au Sénégal, son anniversaire en 2011 pourrait consacrer la violence, le désordre voire le chaos. Une série de manifestations autorisées ou pas est annoncée. Des mouvements citoyens, de jeunesses, des partis politiques et des coalitions de l’opposition menacent de chauffer la rue publique et la République. Ils veulent de faire monter la tension à son paroxysme ce jour anniversaire de l’alternance pour faire trembler le régime de Abdoulaye Wade. Tandis que de l’autre côté, la majorité affûte ses armes, les forces de l’ordre sont consignées et sont en alerte maximale.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Mars 2011 à 15:38 | | 13 commentaire(s)|

Série de manifestations annoncées le 19 mars 2011 : Wade et son régime vont-ils vaciller ?
Le vent de révolution qui souffle au Maghreb et les pays arabes semble inspirer certains sénégalais. Ils veulent coûte que coûte s’inscrire dans cette mouvance qui a inaugurée l’année 2011 en Tunisie, en Egypte, au Libye, un peu au Maroc et en Algérie. En l’espace d’une semaine, deux jeunes (Omar Bocoum et Ahmet Tidiane Ba) se sont immolés devant le palais de la République. Depuis le 19 et le 25 février 2011, la tension ne cesse de monter d’un cran. Et cela est ravivé par les coupures d’électricité récurrentes de plus de 10 voire 15 heures par jour, la cherté de la vie, la gangrène de la corruption au cœur de l’Etat et les velléités de succession monarchique au sommet de l’Etat.

"Yen a marre" en tête de peloton

Le ton est donné par un mouvement de jeunesse «Yen a marre». Composé de rappeurs du groupe «Keur gui» de Kaolack et de journalistes, ils ont pour ambition de déposer «1000 plaintes» contre le gouvernement. Pour leur première sortie à Rufisque le 4 mars dernier, ils ont fait signer plus de 500 plaintes en quelques petites heures. Chassés et traqués par la police, les responsables de «Yen a marre» donne rendez-vous aux sénégalais le 19 mars. Ils comptent faire des concerts et des manifestations pacifiques. Un appel repris au rebond par les mouvements citoyens et les partis politiques. A Thiès, les populations sevrées d’eau et d’électricité pendant des heures et des jours sont descendues dans la rue avec comme slogan «Yen a marre» Elles vont remettre cela le 19 mars.

L’Alliance des Forces de Progrès (AFP) s’est tout simplement appropriée du concept «Yen a marre». Son leader, Moustapha Niasse ainsi que le responsable des jeunes de ce parti, Mbaye Dione appelle les militants et les sénégalais à manifester contre les «dérives du régime». Le Parti Socialiste (PS) met en garde. «Si Abdoulaye Wade finance des activités pour son parti et ses alliés et ensuite interdit à d’autres comme l’opposition et la société civile de manifester, cela ne pourrait être toléré car nous sommes en démocratie», a martelé Ousmane Tanor Dieng.

Les coalitions de partis d’opposition pour la nationalisation des manifs

A côté de ces deux partis qui font partie des plus représentatifs de l’opposition au Sénégal, une coalition Bennoo Taxawal Senegaal dirigée par Talla Sylla ne fait pas dans la dentelle. Dans un communiqué publié ce lundi 14 mars, «BTS appelle toutes les couches de la population, les travailleurs et leurs syndicats, la coalition de Benno Siggil Senegaal (BSS) à prolonger, élargir et amplifier les luttes et résistances , le 19 mars 2011, et au-delà, aussi bien à Dakar que sur tout le territoire national. A prospecter des formes de lutte structurées, des ripostes proportionnées aux agressions subies, dont la grève générale et des journées villes mortes aux côtés des centrales, syndicats et associations de la société civile, mouvements de jeunesse et de femmes afin d’abréger les souffrances des populations et de mettre un terme au règne de l’incurie et de l’incompétence du régime libéral au pouvoir».

La diaspora ne sera pas en reste

Au moment où le communiqué de la coalition dirigée par Talla Sylla tombait, la conférence des leaders de Bennoo Siggil Senegaal avait fini de donner sa résolution à la presse. Elle aussi appelle à la manifestation sur l’étendue du territoire. La principale coalition de l’opposition a demande à ses militants, aux sénégalais et à la société civile d’occuper la rue pour dénoncer les coupures de courant, la corruption galopante et autres dérives du régime libéral.

Ce n’est pas seulement au Sénégal qu’il y aura des manifestations ce 19 mars 2011. La diaspora sénégalaise a, elle aussi, décidé de manifester à Paris. Selon un communiqué : «pendant que les sénégalais souffrent le martyr et tirent le diable par la queue, Abdoulaye Wade ose gaspiller l’argent du contribuable dans la célébration, ce 19 mars 2011, du 11éme anniversaire de son régime. Une 11éme année de règne de trop marquée du sceau de la gabegie et de l’accaparement des ressources publiques en toute impunité, de la hausse effrénée des prix, de l’obscurité, des inondations dans lequel vivent les sénégalais et du désespoir inaugurant l’ère des suicides par le feu après celui de l’émigration sauvage sur des pirogues de fortune».

Ibrahima Lissa FAYE pressafrik.com



1.Posté par SADA le 15/03/2011 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ELLE PEUT VOUS PREDIRE LAVENIR ELLE SAPPELLE BINTOU MBENGUE HABITANT A MBACKE QUERTIER GAWANE . ELLE EST AVEC DES DJIN QUIL LUI FACILITE SES EXPLOITS ;SON NUMERO C 33 970 62 27

2.Posté par maf le 15/03/2011 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mè cher SADA ak rèspect boumala diokh yeupe, damala beugue wakh une chose moye yallah rèk mo khame louye ame souba, ta kèpe kouye nite nèk cthi adouna bi diapaleni yallah tracèna sa dèstin avan ngay dioudou, manane nul ne peu echappè a son dèstin, lou ngeuneu ame importance cthi niteki moye di djiouli ak fougnoula fèk ngaye rafètale sa khole di yènè gneupe diame, ak yallah loumoula tèke nga tangouko nga khameni mome rèk la dou kène, lolou kouko dèfe rèk yallah dinala diapalè inchallah, merci bokou

3.Posté par sarr le 15/03/2011 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci Maf

4.Posté par kaiser4 le 15/03/2011 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vrement on a marre de cette situation actuelle du pays il est grand temps k ns ns levions afin de bouter c vieux senile out le pays va tré mal rien n marche

5.Posté par schwarzeraal le 15/03/2011 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

autorisée ou pas la marche doit avoir lieu ,ce vieux nullard á la grande gueule du sopi doit partir avant 2012..vous avez mon soutien

6.Posté par guejopaalgnane le 15/03/2011 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui a demandé à ce jeune révolté père de la révolution tunisienne de vivre et de mourir ainsi qu'il a vécu et mourut?Personne ne peut revendiquer cet acte fondamental et décisif.C'est lui-même qui a choisi ce que sa vie intérieure a de plus véridique et de plus noble lui a conseillé.Il est rare que l'imitation égale le modèle authentique.Qui a demandé au peuple tunisien de répondre ainsi qu'il a répondu lorsqu'en son sein un homme qui pouvait encore espérer vivre même 100 ans a décidé ce qu'il a décidé?Le peuple lui-même.Il ne suffit pas de s'immoler par centaine ou par millier ou d'avancer vers la mort par milliers pour faire une révolution.Il ne suffit pas non plus de s'enfermer dans les chars les plus invulnérables des armées du monde pour empêcher une révolution.Si le cœur est nécessaire à la révolution la révolution a aussi et surtout besoin de compétences professionnelles, d'un grande éthique républicaine et d'un respect sacré pour la vie dont nous ne sommes que minuscules porteurs malgré notre puissance ou notre puissance.
Pourquoi refuse-t-on de croire que le 19 mars 2011 sera encore un autre jour pour le peuple sénégalais, gouvernants comme gouvernés pour montrer au reste du monde et avant tout à nous mêmes que nous sommes capables de vivre libres et dans la démocratie? En tout cas dans le naufrage du JOLA il n'y avait aucune de ces distinctions...
Il y a des puissance qui empêchèrent longtemps à Soundjata Keita de Sogolon de se lever comme un homme valide ivre des frustrations de sa mère et de marcher sur les terres du royaume.L'Afrique est à l'état de Soundjata dans sa posture initiale.Sogolon est l'Afrique sa mère.
VIVE SOUNDJATA
VIVE SOGOLON
VIVE LA REPUBLIQUE
NOTRE MERE
VIVE LA NATION
VIVE LA LIBERTE
VIVE LA DEMOCRATIE
VIVE LA VERITE
VIVE L'HOMME
VIVE DIEU

7.Posté par mad le 16/03/2011 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On va marcher et personne ne peut nous priver de notre droit, il et temps d’éxprimer notre colére
Et en 2012 Inchallah le peuple sénégalais vous dira marci, c’est fini la mafia au sommet del’état,
C’est fini les magouilles les sénégalais sont fatigués, pas d’éléctricité pas de travail pour les jeunes Y’an a maaaaaarrrrree

8.Posté par serignesaliou le 16/03/2011 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'UNE FACON OU D'UNE ( tchi ni walla tchi na ) ,il faut QUE CHAQUE SENEGALAIS qui se sent patriote et qui aime ce pays , EXPRIME SON "RAS LE BOL " et son " Y EN A MARRE " le 19/MARS/2011 ,il faut qu'à travers cette journée historique et qui nous appartient en propre ( c'est nous qui avons réalisé l'alternance ! que diable! ) ,que "ces gens" COMPRENNENT QUE LA RECREATION EST FINI .

9.Posté par Abdoul Wahab LY le 16/03/2011 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


« La « fitna » dort d’un sommeil léthargique, Et Allah maudit celui qui la réveillera »
Décidément, tous les maux dont souffre le monde entier proviennent de l’Occident. Nous sommes aujourd’hui en face d’un phénomène inouï qui suit son cours et dont les méfaits et les désastres qui y sont afférents seront à coup sûr accrus et grandissants dans les jours à venir. Il s’agit évidemment des séries de manifestations, d’insurrections contre l’autorité suprême du pays. Et tout cela, en vertu de quoi ? Eh bien, en vertu de la liberté d’expression, de l’expression de la liberté…, dira t-on. Mais ce ne sont là que des valeurs d’opérette importées de l’Occident! Il parait d’ailleurs plus loyal et honnête de parler de « libertinage populaire », d’actes qui affinent au vandalisme qu’opèrent les bandits de grands chemins, aux tripotages véreux et infâmes auxquels s’adonnent des hommes d’affaires sans vergogne et sans éducation religieuse et morale supposément censée servir de garde-fous contre les écarts de conduite et les écarts de langage. Il existe dans notre pays des hommes d’affaires de cet acabit qui, dans une perspective de faire fleurir leurs entreprises et de se faire des noms sur l’étendue du territoire, sont mêmes prêts à user du sang des innocents inconscients pour y tremper une plume qui tracera toutes leurs mauvaises intentions et leurs infamies les plus lâches à l’occasion de la marche prévue le 19 Mars prochain incha Allah !
Où sont donc les chefs religieux dont le premier rôle est de sensibiliser, d’enseigner, d’endurer et de faire endurer ? Au lieu de tout cela, ils se contentent d’applaudir des ignorants qui sont prêts à verser inutilement leurs sangs et à provoquer la colère de Dieu : « Ceux qui ont été injustes ont suivi leurs propres passions sans savoir. Qui peut donc guider celui qu’Allah égare ? Ils n’auront pas pour eux, de protecteurs » (S. 30- V. 29).
« L’aveugle et le voyant ne sont pas égaux, et ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres ne peuvent être comparés à ceux qui font le mal. C’est rare que vous rappeliez ! » (S.40-V.57).
« Et quand on leur dit : « Ne semez pas le trouble sur terre », ils disent ; « Au contraire, nous ne sommes que des réformateurs ! » Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais, ils ne s’en rendent pas compte » (S.2-V.11-12).
« Allah a élucidé dans les détails ce qui vous a interdit […] Mais beaucoup de personnes égarent sans connaissance, en dictant leurs passions ». (S.6-V.119)
Nous n’avons pas encore oublié ni digéré leur « fameuse » marche contre une institution étatique, la SENELEC, dont une des agences fut saccagée et brulée. Tout cela fut fait de connivence et avec la complicité avec d’incultes parfaits camouflés derrière les vêtements de la science et de la piété, communément appelés « marabouts ».
Chers marabouts, chers compatriotes ! Saviez-vous que le Sénégal est l’un des pays les plus pauvres et les plus criblés de dettes au monde ? De ce fait, est-il étonnant que la SENELEC ne soit dotée que d’un matériel suranné et démodé qui est souvent sujet à de multiples pannes électriques ? N’oubliez pas aussi que la consommation n’est devenue que trop abusive par rapport à la dernière décennie, sans parler du gaspillage de la part du peuple qui s’accentue plus précisément dans les milieux universitaires. Voila pourquoi, le Chef de l’Etat avait bel et bien raison d’affirmer sans ambages que « le peuple Sénégalais n’a pas fait preuve de tolérance » dans cette crise que nous traversons.
Nous n’avons pas oublié vos manifestations, vos débats télévisés animés avec beaucoup de fougue et de passions, vos sermons de vendredi sur le monument de la Renaissance ! Déboulonner cette statue serait peut-être une excellente idée si l’on se place dans l’état d’esprit de certains rebelles, mais à condition d’en faire autant avec vos statues imaginaires et invisibles qui sont érigées et blotties au tréfonds de vos cœurs et auxquelles personne n’a accès ; les photos de vos Sérignes que vous affichez et exposez à tous les vents ; les tombes de vos Cheikhs à qui vous vouez un culte exclusif, que vous évoquez, invoquez, redoutez, glorifiez, et priez même ! Tout cela nous rappelle le passé sombre et obscur et les ténèbres opaques et nébuleuses dans lesquels avaient sombré Abou Djahl et sa fratrie ; et constituait d‘ailleurs la première cible du Prophète (SAWS) et de ses compagnons dans les combats nobles qu’ils ont eu à mener.
Chers manifestants ! Si vraiment, vous étiez- comme vous le prétendez et l’acclamez à tout bout de champ- des défenseurs des libertés individuelles, il vous serait plus préférable de remplir cette mission mais tout en prenant soin de commencer avec vos propres familles. Car, point n’est besoin de rappeler que chacun de vous a laissé chez lui un très proche parent injuste, prévaricateur, pécheur, mais qui est pourtant loin d’être en butte à vos invectives, vos critiques, votre colère la plus irascible qui n’est d’ailleurs que l’expression de la haine viscérale et aveugle dont vous avez la démangeaison de semer les graines. Ayez l’obligeance, chers compatriotes, de mesurer les conséquences de vos actes ! « Allah ne changera jamais un peuple, tant que celui-ci ne décide pas de changer ce qui est en lui (comme défaut) ». On commence d’abord par authentifier sa foi, puis perfectionner son comportement avant de réclamer ses droits. A défaut de cela, on ne saura auprès de qui les réclamer et quels droits revendiquer même. « Charité bien ordonnée commence par soi-même » et, il est vraiment insensé de nettoyer la rue tout en laissant sa maison sale.
Revenons à la statue de la Renaissance ! Bien vrai que la législation islamique (la Chariah) stipule qu’il est formellement interdit d’ériger des statues quelqu’en soit le motif. Il est bon cependant de rappeler une règle d’or de la Chariah qui dispose expressément qu’il est strictement interdit d’écarter le moindre mal par le plus grand mal : « La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse le mal par ce qui est meilleur ; et voila que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux ». (S.41-V.34). Or, la Chariah prend considérablement en compte la protection des personnes et des biens et interdit formellement de s’insurger contre ceux qui détiennent le commandement tant qu’ils sont musulmans et accomplissent la prière, quelque soit le nom auquel ils répondent : Président de la République, Roi, Chancelier… et quelque soit les moyens qu’ils ont emprunté pour accéder au pouvoir en vertu des textes qui suivent ; ceci, parce que l’effusion de sang demeure le plus grand crime jamais opéré :
« O Vous qui croyez ! Obéissez à Allah et à son Messager ainsi qu’à ceux qui détiennent le commandement… » (S.4-V.59)
Le compagnon du Prophète(SAWS) Ubadah Ibn As Sàmit (R .A .) nous informe que « le Prophète (SAWS) a interdit de s’emparer de l’autorité des mains de ceux qui la détiennent, sauf au cas où on est témoin d’actes de mécréance flagrante de sa part selon la loi de Dieu ». (Muslim (1809), Nassà-i (2 /180), Ibn Abi ‘Assim….).
Voici des preuves qui démontrent, à des doses appréciables, qu’il est strictement interdit de s’insurger contre ceux qui détiennent l’autorité, de les critiquer publiquement par le biais des lettres ouvertes, des conférences, des points de presse, des contributions à travers des rubriques de la presse… et de s’insurger contre leur autorité « tant qu’on n’est pas témoin d’actes de mécréance flagrante de sa part, selon la loi de Dieu ». Cette interdiction du Prophète (SAWS) trouve son explication dans le fait que les critiques, les manifestations et /ou l’insurrection ont toujours pour corollaire l’anarchie, le désordre, les déchirements internes, les querelles intestines, la terreur, l’insécurité des routes, l’enterrement de la justice et le règne de l’oppression et de l’injustice…
En guise d’avertissement, il est bon de signaler que l’« acte de mécréance » dont il est question dans le hadith, ne renvoie nullement au péché quelqu’en soit le statut, sauf lorsque celui qui le commet l’approuve et le rend licite, par esprit de contrariété vis-à-vis des enseignements scripturaires de l’Islam.
Même dans le cas où sa mécréance s’avère sans faire l’ombre d’un quelconque doute, il n’est permis de se révolter que lorsque les conséquences sont moins désastreuses que le fait que la colonne vertébrale de son autorité subsiste. Car, lorsque Dieu envoya Moussa et Haroun à Pharaon, bien que celui-ci défia Dieu et s’attribua sa Seigneurie, sa Souveraineté voire Ses qualités qui lui appartiennent exclusivement, Dieu leur dit malgré tout cela : « Allez vers Pharaon : il s’est vraiment rebellé. Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être, se rappellera t-il ou Me craindra t-il ». (S.20-V.43-44).
Dans les recueils de hadiths prophétiques authentiques de Bukhari (7052) et de Muslim (1843), d’après Abdallah Ibn Mass’oud (R.A.), le Prophète (SAWS) a dit : « Vous verrez après moi chez vos dirigeants des choses que vous approuverez et d’autres que vous trouverez répréhensibles ». -Que nous ordonnes-tu de faire, O Messager de Dieu?, interrogèrent ses Compagnons.- Rendez-leur leurs droits et demandez à Dieu les vôtres, répondit-il ».
Dans les mêmes recueils, d’après Ibn ‘Abbass (R.A.), le Prophète (SAWS) a dit : « Celui qui est témoin d’un acte répréhensible posé par le dirigeant, qu’il le désapprouve par son cœur, car celui qui s’écarte du Consensus (des gens qui sont restes fidèles aux enseignements prophétiques sans rien y ajouter ni rien y diminuer), s’il meurt, sa mort sera semblable à celle d’une personne de la période préislamique (Djahiliyyah)».
Muslim rapporte que le Prophète (SAWS) a dit : « Il y aura après moi des dirigeants qui ne suivront pas ma guidance et qui se détourneront de ma Sunna ». –Comment devrais-je me comporter (à son égard) si jamais cela se produit et que je suis en vie? Interrogea Hudheyfa –Tu l’écouteras et lui obéiras, même s’il arrive qu’il te fouette et s’empare injustement de tes biens ; tu l’écouteras et lui obéiras, dit le Prophète (SAWS) avec insistance ». (Muslim (1847), Abu Daoud).
Ibn Abi ‘Assim rapporte d’après Abi Bakra (R.A.) que le Messager de Dieu (SAWS) a dit : « L’autorité est l’ombre de Dieu sur terre ». Celui qui la défie meurt dans l’humiliation, le regret et la frustration.
Par ailleurs, Allah a dit : « O vous qui croyez, occupez-vous vos propres personnes. Car, ceux qui sont tombés dans l’égarement ne vous nuiront nullement, si toutefois vous êtes bien guidés. » (S.4-V.105)
Le Prophète (SAWS) a dit : « Celui parmi vous qui est témoin d’un acte répréhensible, qu’il l’écarte par sa main ; s’il ne peut pas, qu’l le fasse par sa langue ; et s’il ne peut pas, qu’il le désapprouve par son cœur. Tel est le moindre stade de la foi. ».
A propos de ce verset et de ce Hadith, Cheikh El Islam Ibn Taymiyyah a dit : « Il ya deux catégories de personnes qui se sont lourdement trompées et gourées quant à la compréhension exacte de ces deux textes ci-hauts :
-la première catégorie de personnes, [étant laxistes], est celle qui délaissement le fait d’ordonner le bien et d’interdire le blâmable même au moment où cela est nécessaire. Ceci, parce qu’elles ont fait revêtir le verset un sens qui ne lui sied point. Comme l’a si bien dit Abou Bakr Es Siddiq (R.A.) dans son sermon : « Vous récitez certainement ce verset et le mettez dans un contexte qui ne lui sied point. Mais moi, j’ai entendu le Messager (SAWS) dire : « Si toutefois les gens sont témoins d’un acte abhorrable et qu’ils ne l’écartent pas, ils sont assurément très exposés à un châtiment venant de Dieu » ;
-la 2ème catégorie de personnes, [étant extrémistes], est celle qui veut vaille que vaille ordonner et interdire par la langue et la main sans conditions, sans connaissances, sagesse avérée, et patience ; sans mesurer les conséquences de leurs actes et vérifier si elles en sont capables ou pas. Lisons attentivement le Hadith qui suit : « Ordonnez [toujours] le bien et interdisez le répréhensible jusqu’à ce que vous voyiez les gens obéir à l’avarice, suivre leurs passions, préférer ce bas monde et chacun d’entre eux se targuer de son point de vue… Jusqu’à ce que tu te vois désobéi dans cette chose-là. Ainsi, ne te soucieras-tu que de ta propre âme et tu t’écarteras de ce que fera la masse. Sache qu’après toi, il y aura des jours où l’endurance sera assimilée au fait d’empoigner une braise de feu. La rétribution de chaque œuvre, en de pareils moments, consistera à multiplier celle-ci par cinquante. ». Raison pour laquelle, vous verrez une personne, tout en ordonnant et interdisant, croire qu’il obéit par là à Allah et à son Messager, alors qu’à vrai dire, il ne fait que transgresser leurs ordres ; comme on le constate chez les innovateurs dans la Religion (Ahlul Bid’ah) et ceux qui suivent leurs passions, à l’instar des Kharidjites, des Mou’tazillah, des Chiites-Raffidites, ainsi que d’autres qui sont tombés dans la même erreur, en tenant coute que coute à ordonner, interdire et combattre même si les inconvénients l’emportent sur les avantages. Voilà pourquoi le Prophète (SAWS) recommanda fortement d’endurer en cas d’injustice de la part des gouvernants et interdit strictement de les combattre tant qu’ils prient. C’est dans cet ordre d’idées qu’il dit : « Rendez-leur leurs droits et demandez à Dieu les vôtres ». (Cheikh Al Islam Ibn Taymiyah, Al amru bil ma’ruf wannahyu ‘anil munkar, pp. 10 -11)
Par ailleurs, s’il ne reste qu’à donner des conseils à ceux qui détiennent l’autorité, les véritables savants sont les mieux placés à cet effet. Mais comment devraient-ils procéder ? Lisons la réponse dans ce Hadith : « Celui qui veut donner un conseil à une autorité, qu’il le fasse par voie secrète, qu’il lui tienne la main (signe de respect et de prévenance), si elle l’accepte, il en sera ainsi; sinon, il a fait son devoir. ». (Rapporté par Ahmad (3 /403), Ibn bi ‘Assim (2/521) d’après ‘Iyadh Ibn Ghanam El Ash’ary).
Même s’il arrive qu’elle rejette votre conseil, il n’est nullement permis de casser du sucre sur son dos, de le cribler d’attaques malveillantes physiques et verbales. Il incombe plutôt d’invoquer Allah en sa faveur pour qu’Il la guide et améliore sa situation. Car, comme disait un grand sage : « Le commun des mortels dépend de deux catégories de personnes ; si ces dernières sont vertueuses, ils le sont. Sinon, ils ne le sont point : ce sont les dirigeants et les savants ».
Et comme disaient les Salafs (les Pieux Prédécesseurs de cette communauté) à l’image de l’Imam Ahmed et l’Imam Fudhayl Ibn ‘Iyadh: « Si nous avions une invocation qui serait, à coup sûr, exaucée, nous l’aurions formulée à l’intention de ceux qui détiennent le commandement. ».
Craignons Allah- Exalté Soit-Il- et ne nous laissons pas bercer d’illusions par la grande masse car Allah a dit : « Si vous obéissez à la majorité de ceux qui sont sur terre, ils vous égareront ; ils ne font que conjecturer…. »,

Seigneur, protège notre terre et guide ceux qui la peuplent. Seigneur, guide nous ainsi que nos dirigeants, pour que notre pays soit l’un des paisibles au monde. Anéantis ceux qui ne veulent que semer les graines de la haine et de l’animosité au sein des humains !!!

Abdoul Wahab LY « As Salafi »,
Etudiant en Licence 3 à la Section de LEA (Langues étrangères Appliquées)
à l’UGB de St Louis
Email : abdoulwahab10@yahoo.fr

10.Posté par alarme le 16/03/2011 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ON S'ENFOU MARCHER IMBECILES PAUVRES IGNARD DE MERDES

merde waye !




11.Posté par reine le 18/03/2011 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est fini on est dans un regime policier, tu n'as plus le droit de crier que tu as faim, tu n'as plus le droit de dire que ya pas du travail dans ce pays, tu n'as plus le de ..... tout ce qu'on te demande c'est de te taire et créver à petit feu, y en a marre on va manifester que ça vous plaise oui ou non


Notre religion nous recommande de lutter contre l'injustice à la mesure de nos moyens, personne
n'aime la vilolence, nous ne devons pas rester les bras coisées et dire YALLA BAKHNA, il faut agir pour changer quelque chose on sait que nos dirigeants ne sont pas prêt à faire des concession alors y'a n' an mare un ponit c'est tout

12.Posté par abdoul wahab le 18/03/2011 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excusez-moi, messieurs et dames! Sois polis avec moi, je vous respecte bien vrai que je ne vous connais pas. restez polis, svp.
sinon, je vous demande tout bonnement 2 choz : de bien relire le message avec beaucoup de concentration et en libérant votre rancune et colère qui vous alourdissent les coeurs. Sachez que la colère est un mauvais compagnon et Satan-je sais pas si vous croyez à son existence- en profite grandement pour parvenir à ses fins.
Ensuite, je veux que vous me disiez là où vs n'etes pas d'accord avec, en vous armant de preuves patentes, de pièces à conviction très solides, loin de tout esprit de contrarieté et de scepticisme.
Est-ce que je me fais comprendre mes frères et soeurs? je vous aime en Allah, sinon je ne perdrais pas une seule minute à tremper ma plume, rien que dans le dessein de partager avec vous et de vous faire part d'un point, quoique sensible, mais très important édicté par la Charia'ah mais que beaucoup ignore malheureusement. Merci du haut sens de votre compréhension!!!

13.Posté par weiyi le 08/04/2011 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Welcome to --------------- - http://www.2kuu.com are specialized in offering all kinds of top brand shoes, jeans, t-
shirts, bikini, swimwear, jacket, jerseys, watches, purses, handbags,
belts, wallets , sunglasses and hats etc.
Accept paypal ,All the prices list on our website include shipping
cost,insurance, tax etc..
$30 nike shoes,air jordan shoes,nike shox shoes,gucci shoes
$35 true religion jeans, ed hardy jeans,coogi jeans,afflictio n jeans,
Laguna Beach Jeans
$14 ed hardy T-shirts,Coogi T-shirts,Christ ian Audigier T-shirts,Gucci
T-shirts,Polo T-shirts.
$35 coach handbag,gucci handbag,prada handbag,chanel handbag.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image