leral.net | S'informer en temps réel

Série de manifestations du Pds et ses alliés : « Macky 2012 » fait la leçon aux opposants

Les manifestations annoncées par le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés, pour mener la vie dure au régime, n’ébranlent pas la coalition « Macky 2012 », à en croire le président de sa Commission communication.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Août 2015 à 11:35 | | 1 commentaire(s)|

Série de manifestations du Pds et ses alliés : « Macky 2012 » fait la leçon aux opposants
Les alliés de la première heure du président de la République minimisent les manifestations déclenchées par l’opposition, regroupée autour du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), pour dénoncer les dérives du régime. Par la voix de son chargé de la communication, la coalition « Macky 2012 » estime que le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés sont « en perte de repères et se cherchent toujours ». « L’opposition sénégalaise est une opposition à milliards, mais je crois que c’est une opposition qui a très mal compris comment réfléchit le peuple sénégalais. Peut-être qu’ils ont été trop longtemps sous les climatiseurs et sous les 4/4 rutilantes, mais je crois que ces 4/4 là et leur argent, ils feraient mieux d’utiliser ces moyens pour aller dans les profondeurs du Sénégal, aller chercher des militants comme le Président Macky Sall l’avait fait pour gagner l’électorat sénégalais », assène Babacar Guèye, président de la Commission communication de « Macky 12 », dans Le Populaire.

Le président du parti « Sen Askan » de marteler : « Ils ne prendront pas le pouvoir en manifestant ou en se réunissant dans les salons, notamment le salon de Mamadou Diop Decroix.il ne faut pas qu’ils commettent l’erreur que « Benno Siggil Senegaal » avait commise. Je en leur souhaite pas cela ». Sur les menaces du Fpdr de manifester avec ou sans autorisation les 19 et 21 août prochain, les alliés de la première heure du Président Macky Sall conseillent à Mamadou Diop Decroix et Compagnie de respecter l’administration et les forces de police qui sont des entités apolitiques. « Je crois qu’ils doivent attendre d’avoir des autorisations pour marcher. Ils auront leur autorisation, s’ils veulent marcher ou faire des meetings. Je crois que c’est mieux de crier sur tous les toits, qu’avec ou sans autorisation, ils manifesteront », renseigne Babacar Guèye selon qui ce n’est pas en restant à Dakar, marcher, crier, qu’ils vont gagner les élections de 2017.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image