leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Serigne Bass Abdou Khadre rappelle un « ndigueul » de feu Serigne Saliou : «Si vous n’exécutez pas mes ordres, d’autres le feront à votre place »


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Novembre 2017 à 12:25 | | 0 commentaire(s)|

Serigne Bass Abdou Khadre rappelle un « ndigueul » de feu Serigne Saliou : «Si vous n’exécutez pas mes ordres, d’autres le feront à votre place »
Dans le cadre des préparatifs du Grand Magal, les autorités de Touba ont procédé la semaine dernière aux déguerpissements de plusieurs commerces et autres constructions anarchiques installés le long des voies qui mènent à la Grande mosquée et aux édifices religieux de la ville Sainte.

Toutes ces installations qui obstruent la circulation pendant le Magal ont été rasées par les bulldozers. Et comme on pouvait s’y attendre, ces opérations ont indisposés les victimes même si elles ne l’ont pas manifestée publiquement comme cela passe ailleurs.

Interpellé sur la question lors de l’entretien avec L’Observateur, le porte-parole de l’Etablissement mouride, a rappelé que c’est un « ndigueul » du Khalife général des Mourides, Serigne Sidy Mokhar Mbacké.

«Il m’a réitéré la recommandation à deux reprises. Abdoul Ahad Kâ en est témoin. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois à Touba. Cheikh Mouhammed Fadel (Serigne Fallou Mbacké, ndlr), lorsqu’il a entrepris le lotissement de Touba, c’était dans un contexte difficile. Il avait donné l’ordre à Cheikh Gaïndé Fatma de poursuivre les travaux. Serigne Abdoul Ahad et Serigne Saliou Mbacké avaient réitéré cette recommandation », a confié Serigne Bass Abdou Kadre Mbacké.

"D’ailleurs, a-t-il poursuivi, Serigne Saliou m’avait dit un jour qu’il ne souhaitait pas qu’on touche à la réserve foncière. Parce que même si toutes les réserves étaient remises aux populations, cela ne pourraient pas régler le problème. Je rappelle que concernant cette mesure de déguerpissement, Serigne Saliou avait dit aux membres de la famille de Serigne Touba : si vous n’exécutez pas mes ordres, d’autres le feront à votre place. Pour vous dire que le marabout ne veut pas que les gens éprouvent des difficultés."

A la question de savoir s’il y a des mesures d’accompagnement pour les déguerpis, Serigne Bass assure qu’ils seront recasés dans les différents marchés. « Le gouvernement a aussi promis de nous construire trois autres marchés. Nous avons instruit le sous-préfet de prendre toutes dispositions utiles dans ce sens », note-t-il.










Hebergeur d'image