leral.net | S'informer en temps réel

Serigne Mbacké Ndiaye déballe : "Ceux-là qui nous taxaient de corrompus, c'est eux qui étaient entretenus par Macky Sall"

Les retrouvailles de la famille libérale, agitées ces derniers temps, réjouissent au plus haut point Serigne Mbacké Ndiaye qui dit n’en tirer aucune gloire même s’il les a toujours théorisées. Dans l’entretien qu’il a accordé au Populaire, il a tenu à répondre, à grand renfort de déballage, à ses détracteurs qui le taxent d’opportuniste.


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Mai 2016 à 10:23 | | 24 commentaire(s)|

Interrogé sur le dialogue avec l’opposition et la possibilité que la famille libérale se retrouve, le leader de la Convergence patriotique déclare : « Je suis satisfait, parce que ça a toujours été notre combat. Vous verrez que, pendant le référendum, nous avons appelé à voter oui. C’était pour favoriser les retrouvailles de la famille libérale. Parce qu’il faut le dire, si le « Non » l’avait emporté, aujourd’hui, les partisans du « Non » seraient dans la rue pour réclamer la démission de Macky Sall. Mais nous avions dit également que si le « Oui » l’emportait, ça faciliterait des retrouvailles et ça aiderait un peu à amener de l’apaisement au plan politique. C’est ce qui est en train de se produire. Donc, nous n’avons jamais cessé de nous battre, à nous prononcer pour des retrouvailles de la famille libérale ».

Toutefois, l’ancien porte-parole de Me Wade n’a rien oublié de tous ce que ses anciens frères de parti ont pu dire de lui. Aussi, a-t-il fait du déballage pour montrer que ceux qui le critiquent ne valent pas mieux que lui. « On nous a traités d’opportunistes alors que ceux-là qui nous taxaient de corrompus, c’est eux qui étaient entretenus par Macky Sall », a-t-il dit avant d’enfoncer le clou : « Combien de fois Macky Sall a eu, en tant que président de la République, à soigner des leaders du Pds malades ? S’il faut les évacuer en France, il les évacue. En cas de décès, il fait le nécessaire. En cas de difficultés majeures, il fait le nécessaire. Pendant la Tabaski, il fait le nécessaire pour aider certains d'entre eux. Nous, Macky ne le faisait pas pour nous. Et ce sont ces gens-là qui bénéficiaient des largesses de Macky Sall qui passaient tout leur temps à nous insulter, à nous taxer de je ne sais quoi. Mais ça ne nous a jamais dérangés. Moi, j'ai l'habitude de dire que je n'ai jamais peur d'être impopulaire. L'essentiel pour moi, c'est d'avoir raison de défendre mes conviction. Donc, aujourd'hui qu'on parle de retrouvailles de la famille libérale, moi je ne fais qu'applaudir. Je ne tire aucune gloire de tout ça, mais j'applaudis quand même ».






Hebergeur d'image