leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Serigne Mbaye Thiam annonce ‘’un programme-phare’’ de résorption des abris provisoires


Rédigé par leral.net le Lundi 25 Septembre 2017 à 22:48 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a annoncé, lundi, le démarrage, cette année, d’’’un programme-phare’’ de résorption des abris provisoires, par leur remplacement total, qui contribuera ainsi à l’amélioration du système éducatif sénégalais.

’Le chef de l’Etat, le Président Macky Sall, avait promis de travailler à la résorption définitive des abris provisoires. Aujourd’hui, les marchés ont été ficelés avec trois entreprises sénégalaises. Les financements sont en train d’être mobilisés, pour que les travaux démarrent", a-t-il dit.

D’après lui, travailler dans des conditions décentes permet aux élèves d’avoir de meilleures performances scolaires et d’améliorer les conditions de travail des enseignants.

Le ministre de l’Education nationale procédait à la clôture de la deuxième édition des concertations partenariales annuelles qui s’étaient ouvertes samedi à Saly-Portudal (Mbour, ouest), avec pour thème : ‘’Consolidation de la confiance entre acteurs au service des performances scolaires’’.

L’autre programme-phare concerne l’instauration d’un ‘’Grand prix du Chef de l’Etat pour l’enseignant’’ qui, à en croire Serigne Mbaye Thiam, a une fonction d’’’émulation saine’’ entre les enseignants, de valorisation de la fonction enseignante mais aussi, une fonction contribuant à l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages.

Les sélections ont été faites aux niveaux départemental et régional, et le jury national, présidé par l’ancien ministre de l’Education nationale, André Sonko, se réunira très prochainement, pour décerner ce prix pour la première édition.

‘’Ce prix va donner un enseignant comme modèle, non pas aux enseignants mais à la société sénégalaise, pour montrer qu’il n’y pas que d’autres secteurs qui doivent être célébrés, mais ceux qui transmettent le savoir à nos enfants aussi, doivent être célébrés’’, a expliqué le ministre, qui précise que le prix est doté d’une récompense de dix millions de francs CFA.

‘’Ce Grand prix peut permettre, demain, à notre pays, comme cela s’est fait cette année avec le concours international de récital du Coran, qu’on puisse dire qu’un enseignant sénégalais a remporté aussi le prix mondial de l’enseignant, qui est décerné chaque année à Dubaï et qui est doté d’un montant d’un million d’euros’’, a indiqué M. Thiam.

Par ailleurs, le rapport de synthèse des concertations partenariales annuelles qui sera finalisé, permettra d’avoir le niveau d’exécution de tous les engagements qui ont été pris depuis et de tout faire pour finaliser les mises en œuvre en 2017-2018, a assuré Serigne Mbaye Thiam.

‘’Au terme de nos travaux, nous avons des documents qui vont nous servir de feuille de route. Il s’agit de la résolution finale que nous venons d’adopter, qui a un caractère général et qui doit nous servir de bréviaire et de boussole dans les actions opérationnelles à prendre’’, a fait savoir M. Thiam.

L’autre document qui servir de feuille de route, c’est l’aide-mémoire de la rencontre restreinte qu’il a eue dimanche, à Saly-Portudal, avec les secrétaires généraux des organisations syndicales d’enseignants, qui a abouti à la mise en place d’une structure bipartite comprenant des membres de l’Administration et des organisations syndicales pour finaliser cet aide-mémoire, qui va également servir de feuille de route.

‘’Le ministre de l’Education nationale se fera le porte-parole, l’interlocuteur, le porteur des préoccupations par rapport aux préoccupations des enseignants qui ne relèvent pas strictement de mon département’’, a promis Serigne Mbaye Thiam.








Hebergeur d'image