Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké : précurseur de l’ère des petits-fils de Bamba


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Novembre 2017 à 08:00 | | 0 commentaire(s)|

Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké : précurseur de l’ère des petits-fils de Bamba
Il ouvrit l’ère de la succession des petits fils de cheikh Ahmadou Bamba au Khalifat. Serigne Mouhamadou Lamine Bara, fils du deuxième khalife Serigne fallou Mbacké, succède à Serigne Saliou qui a quitté ce bas monde en 2007.

Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké est né en 1921 à Touba. Fils de cheikh Mouhamadou Fallilou Mbacké et de Sokhna Khary Sall, son père l’avait confié à son frère Mouhamadou Lamine Bara Mbacké ibn Serigne Touba, dont il porta le prénom. Ce dernier se chargera de son éducation religieuse avant de le confier à Serigne Modou Amar à Barel Keur Samba Diaw près de Ngaye Mekhé.

Il s’abreuva à la même source, acquérant ainsi de solides connaissances des sciences religieuses. Après de longues années passées aux côtés de ce dernier, il retourna auprès de son père pour continuer sa formation spirituellee.

Agé de 82 ans Serigne Mouhamadou Lamine Bara, ouvre l’ère des petits-fils à la succession du khalifat. Il devient ainsi le 6e khalife des mourides après la disparition de Serigne Saliou Mbacké le 28 décembre 2007. Suivant l’exemple de son père à l’égard de Serigne Touba, il avait troqué auprès de Serigne Fallou, le lien de sang qui les unissait contre le statut de talibé, agréé homme de confiance de son père, il témoignait d’un attachement sans faille au père et maître spirituel.

Très tôt attaché à son service, il joua divers rôles (comme chargé de mission ou homme de confiance. Il se rendit plusieurs fois à la Mecque, en petit pèlerinage. Maniant avec aisance l’arabe comme le français, Serigne Bara est aussi connu pour sa perspicacité et son ouverture d’esprit. Il est doté du sens de l’organisation et très entreprenant. Il était aussi très proche de Serigne Saliou Mbacké et fut même, son chauffeur. De la même manière, il était lié à Serigne Abdou Khadre Mbacké et l’accompagnait chaque fois qu’il devait diriger la prière de vendredi à la grande Mosquée de Touba.

Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké s’est également illustré par ses interventions dans les travaux champêtres de Serigne Saliou Mbacké à Khelcom avec ses disciples et toute la famille de Serigne Fallou Mbacké.

L’homme pour ceux qui le connaissent, est réputé pour son assiduité aux prières du vendredi depuis l’inauguration de la Grande mosquée, le vendredi 7 juin 1963. Sa bonté de cœur, sa générosité et sa franchise témoignent de sa personnalité.

A son ascension au khalifat de Serigne Fallou, il a hissé le « Kazu Rajab » a un autre niveau. Serigne Bara Fallilou ne restera que trois ans à la tête de la communauté mouride. Sa mission prit fin le 30 juin 2010.

Serigne Sidy Mokhtar Mbacké devient le deuxième petit-fils et 7e à accéder au rang de khalife General des Mourides.


Direct info