leral.net | S'informer en temps réel

Ses avocats traquent l’arrêt de la CREI : Karim ne s’est pas encore pourvu en Cassation

Karim Wade est toujours dans l’incapacité de faire valoir un pourvoi devant la Cour suprême, selon le coordonnateur du Pds. Il peinerait encore à disposer de l’arrêt de la Cour de répression de l’enrichissement illicite qui l’a condamné à six ans de prison ferme.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Avril 2015 à 10:26 | | 4 commentaire(s)|

Ses avocats traquent l’arrêt de la CREI : Karim ne s’est pas encore pourvu en Cassation
Les avocats de Karim Wade n’ont pas encore déposé un recours à la Cour suprême. «Cela fait 17 jours que nous ne pouvons pas disposer de l’arrêt rendu par la Crei (Cour de répression de l’enrichissement illicite). Or, on ne peut pas déposer un pourvoi sans ce document qui doit figurer dans le dossier», s’est ému, hier, le coordonnateur du Parti démocratique sénégalaise (Pds). Document publié dans les colonnes du journal Le Quotidien du 27 mars 2015, Oumar Sarr et ses camarades estiment qu’il doit être consultable au greffe de la Cour. Cette conférence de presse fait suite à une réunion du Comité directeur du Pds qui a été présidée mercredi passé par Abdoulaye Wade.

D’ailleurs, pour dénoncer l’attitude des juges et s’expliquer devant les militants libéraux, décision a été prise d’effectuer une tournée nationale. Toutefois, l’ancien chef d’Etat ne participera pas à toutes les étapes, même si sa présence est demandée dans certaines localités. Par ail­leurs, Oumar Sarr a déclaré que le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) a invité le secrétaire général du Pds à choisir un jour pour tenir un rassemblement et dénoncer «le déni de justice» dont ils sont «victimes».

«Contentieux très lourds»

Le Comité directeur s’est par ailleurs désolé de la rencontre entre Benno bokk yaakaar (Bby) et les avocats de l’Etat dans le procès de Karim Wade. D’après les Libéraux, «cette coalition a donné un quitus à la Crei pour la condamnation de Karim avant de demander la poursuite de la traque des biens mal acquis. Elle est le véritable commanditaire de la traque…». Les alliés de Macky Sall, constatent-ils, se sont élevés contre le recours déposé auprès de la Cour suprême. Karim Wade n’est pas le seul militant emprisonné. Oumar Sarr ne comprend pas les motifs qui font qu’on refuse à certains de ses camarades la liberté provisoire.

Revenant sur le discours du chef de l’Etat à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance, le porte-parole du Pds, Babacar Gaye, voit l’inverse d’une indépendance économique à travers l’expansion de Total sur le territoire national. Quant à l’appel au rassemblement, M. Gaye a insisté que son parti n’est pas demandeur, car il a «des contentieux très lourds» avec l’actuel pouvoir. Il fait allusion à l’emprisonnement de ses camarades de parti.

Le Quotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image