leral.net | S'informer en temps réel

Seydi Ababacar Ndiaye demande aux enseignants d’avoir « pitié » des élèves

Le 11e congrès ordinaire du Syndicat autonome des enseignants du supérieur s’est ouvert, aujourd’hui, pour une durée de trois jours. Les activités ont été lancées par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane.


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Juin 2013 à 19:09 | | 5 commentaire(s)|

Seydi Ababacar Ndiaye demande aux enseignants d’avoir « pitié » des élèves
Le thème du congrès est : « Rôles et places des universités et des syndicats dans la refondation et consolidation sociales et citoyenne». Dan son discours, le secrétaire général du Saes a appelé les syndicats d’enseignants en grève actuellement à avoir « pitié » des élèves. C’est parce qu’ils seront les principales victimes de cette situation, a estimé Seydi Ababacar Ndiaye. Il a donc demandé aux grévistes de penser à « l’avenir » de ses enfants, en leur permettant de boucler l’année scolaire. Abondant dans le même sens, Mary Teuw Niane a attiré l’attention de tout le monde sur les dangers des grèves cycliques sur la qualité de notre système éducatif. C’est pourquoi, il a fait savoir aux enseignants, que « l’ère des grèves longues et interminables doit être dépassée » pour permettre à l’école de répondre aux aspirations de la Nation. Il a appelé toutes les parties à savoir le gouvernement et les enseignants, à un « dialogue sincère, franc et responsable», pour sortir l’école de la situation léthargique et répondre aux défis. Mary Teuw Niane ne s’est pas empêché d’évoquer l’état des chantiers pédagogiques et sociaux dans les différentes universités du pays. Il a ainsi promis que tout sera achevé d’ici «octobre 2013 », à l’exception de ceux de l’université de Ziguinchor.



1.Posté par Niko le 22/06/2013 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'est pas question de pitié petite tête!
Les enseignants n'ont qu' à honorer la travail pour lequel ils reçoivent une rétribution.
Point barre!!!!

2.Posté par bex le 22/06/2013 12:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les enseignantes n''ont qu''a etre reconaissan les leurs situation et de ns dire quantéste ils vont arrété de réclamé

3.Posté par wax le 23/06/2013 01:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel est l fonctionnaire que vous êtes assuré de ttrouver à son lieu de TRAVAIL, si ce n'est l'ENSEIGNANT.
Trêve de commérages sur le dos des enseignants. Il est grand temps pour que le monde cesse de prendre les enseignants pour des moins que rien.
A commencer par nos gouvernant à la tête desquels le Président Macky Sall, ses ministres et autres colporteurs à la petite semelle.
Les sentiments les enseignants en ont comme tous les parents d'élèves parce qu'ils le sont déjà avant d'être oncle, frère ou autre. Et par la suite ils ont dans leur cursus appris la psychologie intégrant pour une bonne part les comportements influencés par les sentiments.
Les enseignants n'ont pas de leçons à prendre surtout auprès de ceux qui ont la promptitude d'en donner.

4.Posté par patriote dépité le 23/06/2013 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous ne demandons pas la pitié de gens ingrats envers la Nation. Les enseignants doivent regarder la réalité en face et réaliser qu'ils sont entrain de braquer la majorité de population contre eux et de tuer leur corporation. Nous sommes lassés de ces grèves récurrentes et infantiles.
La population soutient l'état pour des solutions courageuses et radicales, quitte à sacrifier une année scolaire entière pour enlever définitivement la pourriture qui a gangréné ce corps qui constituait un modèle et une référence.
Halte au chantage de personnes irresponsables et déraisonnables, mues par une gloutonnerie démesurées que rien ne peut rassasier, sinon une correction exemplaire qui va leur ouvrir les yeux. même la totalité du budget du Sénégal ne pourra venir à bout de leur voracité.

5.Posté par hugo le 23/06/2013 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au post WAX,
Combien d'heures par semaine a à faire tout enseignant.....
Combien de jours de vacances par an.....
Ce calcul d'épicier vous a emmené à faire admettre des Heures supplémentaires, des Heures complémentaires ,des primes et indemnités sur les examens que vous considérez comme hors de votre champ de compétence.
L'arnaque réside dans le fait que votre indice de salaire est mensuel et que les indemnités de logement et celles d'enseignement se justifiaient sur cette base.
Vous êtes bien sûr des moins que rien si vous en doutez et si vous vous imaginez le travail du petit policier en faction du maintien de l'ordre ,de l'ouvrier qui garantit le quart de travail la nuit, de l'agriculture qui ne connaît pas de quantum horaire.
Toujours avec vos niania-nia.... on est les géniteurs de la société...on est les formateurs de l'âme de la Nation...etc, Vous êtes à la limite " Des employés comme tous les autres employés, qui les valent tous et que n'importe quel employé vaut " .
Le Peuple en a marre de vos jacqueries.
Alors que les parents d'élève sont déjà meurtris par la vie chère et se battent 24 H/24 pour assurer le quotidien ,le soir, ils rentrent et se voient servi l'information comme quoi les enfants n'ont pas fait cours pour des raisons de Grève de Fainéants.
Es ce que vous réalisez qu'une heure de temps passée dans la cour de l'école n'a pas la même valorisation qu'une heure passée à la Maison, dans la Rue ou à la Plage.
Tout enseignant qui ne se plaît pas dans son métier a le choix de démissionner....mais le chantage ne prospérera plus.....
La Nation est devenue Majeure et la REPUBLIQUE veillera l'égalité des chances.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image