leral.net | S'informer en temps réel

Seydou Guèye flingue le leader du Fpdr : "Le pays marche, c'est la situation personnelle de "Decroix" qui est carabinée"

Réponse du berger à la bergère. Après la sortie, hier, de Mamadou Diop Decroix, leader du Front patriotique pour la défense de la République, dans les colonnes du Populaire, c'est au tour de Seydou Guèye, porte-parole de l'Alliance pour la République, de lui porter une cinglante réplique dans le même journal. Le responsable apériste l'accuse d'être un voleur de parti qui a l'intention de voler le parti d'autrui.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Juillet 2015 à 08:54 | | 73 commentaire(s)|

Interpellé par nos confrères, Seydou Guèye assène : "Quand il (Decroix) dit Macky 'du dem', il a raison parce que Macky 'rombena (il est déjà parti). Il dit que le pays est carabiné. Le pays marche, c'est sa situation personnelle qui est carabinée depuis qu'il est retourné dans l'opposition. Le pays marche. Tous les indicateurs sont au point. 82 conventions ont été signées, soit 1910 milliards de Fcaf, sur un objectif de 3727 milliards de FCfa". Enfonçant le clou, le porte parole de l'Apr de marteler : "Il a pris le parti d'autrui et il a comme projet de voler le Parti démocratique sénégalais (Pds) pour quelqu'un qui vient de la gauche. Son projet d'usurper le leadership de l'opposition ne marche pas, il dégénère".

M. Guèye n'a pas apprécié que le leader de And Jëf/Pads ne cesse de parler de fraude électorale en perspective. "Le système électoral sénégalais est éprouvé. Depuis l'adoption du Code consensuel, la transparence des élections ne se discute pas. Decroix est est nostalgique du Front pour la régulation et la transparence des élections (Frte). Et ce n'est plus le problème du Sénégal. L'opposition doit nous proposer un programme politique qualitativement supérieur au Plan Sénégal Émergent (Pse). C'est là où l'on attend Mamadou Diop Decroix. L'avenir du Sénégal ne se construit pas dans le totalitarisme", a-t-il dit ajoutant : "Nous somme engagés vers plus de justice sociale, moins d'impunité et nous sommes préoccupés de faire du sérieux en économie pour que les Sénégalais puissent vivre en toute dignité.

Les jeunes de la Cojer n'ont également pas raté Mamadou Diop Decroix à qui ils rappellent que "la gestion du Président Macky Sall est différente de celle de l'ancien régime qui avait comme option économique et politique de perfuser financièrement des momies politiques".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image