leral.net | S'informer en temps réel

Seydou Guèye répond au PDS : « Nous n’accepterons pas que l’opposition s’appuie sur des éléments manifestement illégaux…. »

Le porte-parole de l'Alliance pour la République (APR), Seydou Guèye n'a pas tardé à apporter la riposte au PDS qui s'en est pris au pouvoir après le placement sous mandat de dépôt de Samuel Sarr hier.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Août 2014 à 10:41 | | 8 commentaire(s)|

Seydou Guèye répond au PDS : « Nous n’accepterons pas que l’opposition s’appuie sur des éléments manifestement illégaux…. »
« Il y a eu une stratégie de reconquête du pouvoir qui prend comme base théorique de son discours des éléments inacceptables. On ne peut pas en République et démocratie constituer la base de son discours sur la défiance à autorité, a-t-il expliqué, pensant qu'il appartient au juge d'abord de qualifier jusqu'à sa mise à l'examen ou sa condamnation. Parce que pour le moment, il est présumé innocent ». Selon le proche du président Macky Sall, « un citoyen qui a la liberté en démocratie doit bien comprendre que la liberté est encadrée par des principes et des règles. Et nous avons choisi d'avoir cette option de la République qui protège la première des institutions qu'est le chef de l'État ».

Et de détailler : « Je pense qu'on a le droit, si on veut de ne pas faire confiance un président de la République, on a le droit, si on veut de se méfier d'un président de la République, mais, on n'a pas le droit de défier une institution ».
À l'en croire, « c'est un principe hors lequel, il ne peut pas avoir de République ». Seydou Guèye enseigne que «la catégorie de délit d'offense de chef de l'Etat est faite exprès pour protéger le chef de l'Etat qui est une institution quand effectivement des citoyens de la République s'amusent à le défier. Et nous ne pouvons pas encore une fois accepter qu'en démocratie que les bases de l'argumentation de ceux qui sont dans cette stratégie de reconquête s'appuient sur des éléments qui sont manifestement illégaux et à la limite des parcelles de vérité ou des contrevérités ».






Hebergeur d'image