leral.net | S'informer en temps réel

"Si Macky Sall poursuit la traque, c'est nous qui irons en prison", avertit Serigne Mbacké Ndiaye

Face à la presse hier, le président de la Convergence libérale patriotique a donné son avis sur la traque des biens mal acquis et dit ce qu’il pense des retrouvailles de la famille libérale.


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Octobre 2015 à 12:03 | | 31 commentaire(s)|

"Si Macky Sall poursuit la traque, c'est nous qui irons en prison", avertit Serigne Mbacké Ndiaye
Le leader de la Convergence libérale et patriotique, Serigne Mbacké Ndiaye, a fait face à la presse pour parler des sujets brûlants de l’actualité sénégalaise. En effet, il suggère que la traque des biens mal acquis soit arrêtée. « Nous devons nous réjouir que Macky Sall arrête la traque, car, s’il le poursuit, c’est nous qui irons en prison, parce que, c’est nous qui gérions. Comment s’asseoir sur une branche et scier la branche en disant qu’il faut poursuivre la traque, parce que c’est Karim seul qui est arrêté ? Je pense qu’il faut arrêter ce truc-là et essayer de réconcilier le pays », indique-t-il avant de poursuivre : « Les gens du Pds avaient dit que Karim ne serait pas arrêté. Il a été arrêté. Ils ont dit qu’il ne sera pas condamné. Ils disent que, s’il n’est pas libéré, ils vont s’en prendre au régime. Rien ne s’est produit », fait-il savoir. « Ce n’est pas avec des injures ou la violence qu’on pourra faire sortir de prison Karim Wade. La justice a fini de faire son travail. Nous attendons que le Président fasse quelque chose pour sortir Karim de prison. Encore une fois, qu’on ne nous dise pas que Karim ne veut pas d’une grâce présidentielle », indique le responsable libéral. Et sur le projet des retrouvailles de la famille libérale, M. Ndiaye fera savoir que « tous ceux qui ne sont pas pour les retrouvailles, soit ils veulent remplacer le Président soit ils veulent l’affaiblir ».






Hebergeur d'image