leral.net | S'informer en temps réel

Si ce milliardaire-là a fait tout ça pour la défaite de “Benno Bokk Yakaar” de Mbeuleukhé : Macky Sall lui en voudra jusqu’à la fin de ses jours

Si l’homme d’affaires, Maraam Sall, membre de l’Alliance pour la République, a fait tout ça, pour faire perdre les élections locales du 29 juin dernier à sa propre Coalition, “Benno Bokk Yakaar” de Mbeuleukhé, il n’y a pas de doute : Macky Sall lui en voudra à mort. Non pas seulement pour la gravité des faits à lui collés par ses propres frères d’armes de la Mouvance présidentielle, mais surtout pour une grande faveur que le Président de la République a faite, dans l’exclusivité de l’importation des produits de la société ESAPHARMA SARL MELZO (Milano) au Sénégal, à ce milliardaire.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Juillet 2014 à 17:32 | | 4 commentaire(s)|

Si ce milliardaire-là a fait tout ça pour la défaite de “Benno Bokk Yakaar” de Mbeuleukhé : Macky Sall lui en voudra jusqu’à la fin de ses jours
Ils n’ont pas dérogé à la règle en vogue : les responsables de “Benno Bokk Yakaar” de Mbeuleukhé ont procédé à une évaluation des élections locales du 29 juin 2014. Non pas pour contester le résultat des urnes, dont est sortie victorieuse la Coalition “And Liguey Djolof” dirigée par l’ex-député Aliou Dia. Mais plutôt pour disserter sur le cas ô combien inquiétant d’un homme d’affaires, en l’occurrence Marame Sall, pourtant membre de l’Alliance pour la République.

Ce dernier, investi troisième sur la liste majoritaire de la Mouvance présidentielle, a trahi “Benno Bokk Yakaar”, selon ses propres camarades. La preuve, constatent pour s’en électrifier de rage, “le Samedi 28 juin, veille des élections, Maraam Sall, flanqué de Pape Macina Thiam et de quelques acolytes, a sillonné les quartiers de Ndiane et Thialene de Mbeuleukhe, pour proposer 20 000 F à chaque électeur qui lui apporterait, le jour du vote le bulletin de notre Coalition”, accuse BBY.

Le milliardaire remet 20 000 F Cfa à chaque personne votant en faveur du député Aliou Dia pour la défaite de sa propre liste

Maraam Sall ne s’est pas arrêté en si mauvais chemin, d’après toujours ses frères d’armes. Car il a tout mis en oeuvre, pour que les électeurs de Kaolack, qui étaient chez Pape Thiam et ceux venant de Grand Médine, votent pour la liste dirigée par Aliou Dia”. Et ce n’est pas tout. Car, selon toujours les chefs d’accusation portés contre cet homme d’affaires, “une fois son forfait accompli, Maraam Sall, sentant la gravité de son acte, à tenté de se faire pardonner, en octroyant à chaque militant de notre Coalition la somme de 14 000 F pour l’achat de 50 kg d’arachides comme semences”.

Malheureusement, pour lui, “cette somme lui a été retournée car personne ne peut oublier la trahison néfaste de Maraam, qui, croyant avoir fait perdre les Locales à la “Benno Bokk Yakaar” de Mbeuleukhé, a plutôt fait mordre la poussière au Président Macky Sall”, ont affirmé ses camarades.

“Pourtant, c’est à ce même Maraam Sall-là que l’Etat a octroyé l’exclusivité de l’importation des produits de la société ESAPHARMA SARL MELZO (Milano) au Sénégal”

Or, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, en faisant preuve de ce que la Mouvance présidentielle qualifie d’ingratitude l’Etat lui a accordé, par la note de service n°3065/DGD/DRCI/BQV en date du 11 Décembre 2013 de la Direction générale des douanes, l’exclusivité de l’importation des produits de la société ESAPHARMA SARL MELZO (Milano) au Senegal. En dépit du fait que beaucoup d’importateurs de produits cosmétiques aient crié au scandale.

Dans tous les cas, d’après BBY de Mbeuleukhé, “cette trahison est l’aboutissement des comportements irresponsables de Maraam Sall, depuis la phase d’inscription sur les listes électorales. En effet, il avait ordonné à son frère, Président de la Délégation spéciale, de refuser la délivrance des certificats de résidence à toute personne soupçonnée d’être apparentée à Ndongo Niang, la tête de liste majoritaire de la Mouvance présidentielle. Cela s’est traduit par le refus d’inscrire beaucoup d’ayants droits”.

“Maraam Sall avait ordonné à son frère, Président de la Délégation spéciale, de refuser la délivrance des certificats de résidence à toute personne soupçonnée d’être apparentée à Ndongo Niang”

S’y ajoute le fait que, “lors de l’établissement des listes des candidats, Maraam s’était battu corps et âme pour être la tête liste majoritaire. Ce que le Comité électoral avait vigoureusement refusé, car Sall est un imposteur. A la suite le même Maraam Sall avait décidé de ne participer a aucune activité de la Coalition.

Pire, il appela notre adversaire pour lui assurer le transport et la restauration de ses militants. Sans compter la forte somme d’argent donnée à notre adversaire”, l’accable toujours BBY. A cet effet, “la Coalition Benno Bokk Yakaar de Mbeuleukhé demande au Président de la République de tirer toutes les conséquences de cette trahison manifeste doublée d’acte de déiance, pour que pareille attitude ne se répète”.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image