leral.net | S'informer en temps réel

Sidibé, l'arme fatale du Cavigal

Meilleur buteur de la division voici deux ans, Boubakar Sidibé est actuellement le Niçois le plus en vue. Le Sénégalais est l'un des tout meilleurs buteurs d'un championnat de N1 très homogène. Redevenu ambitieux depuis septembre dernier, le Cavigal compte bien sur son cannonier Africain pour retrouver prochainement l'élite.


Rédigé par leral.net le Dimanche 8 Février 2009 à 20:19 | | 0 commentaire(s)|

Sidibé, l'arme fatale du Cavigal
Débarquant à Nice en 2003 en provenance de sa terre natale, Boubakar Sidibé découvre à tout juste 18 ans le Cavigal. Le club omnisports, reformation du Nice Handball Côte d'Azur (champion de D2 en 1997), tente de reconstruire le handball de haut niveau dans la Cité Azuréenne. Peine perdue... puisque l'équipe senior, après un exercice catastrophique, descend en N2 en 2004.

C'est alors que Claude Mirtillo et Max Esposito, les fidèles du club, reconstruisent l'ambition Niçoise en comptant sur les jeunes formés au club. Pari gagné puisque Nice ne reste qu'une saison en N2 et reprend très vite le chemin de la N1. Une belle récompense pour les minots du "Cavi" : Rivet, Sidibé, Viant, Anton... mais aussi un certain Xavier Barachet, tout nouveau champion du monde avec les Experts.



Revenu au troisième échelon national, le Cavigal passera trois saisons galères en seconde partie de tableau. Avec un effectif peau-de-chagrin, l'équipe se déplace souvent à sept ou huit joueurs et peine à rivaliser avec les cadors du championnat. Bien souvent, Boubakar Sidibé tient à bout de bras l'attaque du Cavigal et contribue grandement à glaner quelques victoires, de-ci, de-là, importantes pour le maintien Niçois en N1.

L'arrière Sénégalais explose en 2006/07 en inscrivant la bagatelle de 195 buts soit plus de 7 buts par match. Une réussite impressionnante et l'opportunité de succomber aux sirènes de l'élite. Mais Sidibé est et restera fidèle à son port d'attache. Nice poursuit son parcours besogneux jusqu'en mai 2008. En position finale de relégable, le Cavigal a, cette fois, la réussite pour lui et se maintient sur décision fédérale, bénéficiant au passage de l'interminable imbroglio portée sur le maintien de la Réserve Montpelliéraine.

LE HANDBALL, UNE PRIORITÉ NICOISE

Dès lors, le vent tourne pour l'équipe phare du Cavigal : l'avènement de la nouvelle municipalité modifie la donne. Gilles Veissière, ancien arbitre international et nouvel adjoint au sport, confirme l'objectif conjoint de faire du handball une des priorités du Sport Niçois, tant chez les hommes que chez les femmes. Nouveau défi, nouveaux objectifs : le duo Mirtillo-Esposito bénéficie d'un recrutement de choix avec notamment le retour des anciens. Malgré un départ en dents de scie, Nice est aujourd'hui sur la bonne voie. Boubakar "Jackson" Sidibé est redevenu le fer de lance en attaque avec quelques performances de haute volée.

La reprise du championnat chez les Girondins de Bordeaux durant laquelle le Sénégalais a scoré à treize reprises. Impressionnante également, la régularité du bonhomme tout au long de cette saison : onze buts inscrits pêle-mêle à Villeneuve Loubet, à Gien ou encore à Pasteur contre Montpellier ou Montélimar. Bref, Nice est lancé sur la voie du succès, avec l'ambition d'atteindre rapidement l'horizon de la D2. Une ambition partagée par Sidibé, fidèle lieutenant et arme fatale du Cavigal.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image