leral.net | S'informer en temps réel

Sidibé radié de l'Agence de sécurité de proximité pour avoir...


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Mai 2015 à 08:55 | | 3 commentaire(s)|

Sidibé radié de l'Agence de sécurité de proximité pour avoir...
C'est une information livrée par L'As. Soulèye Sidibé ne fait plus partie de l’Agence nationale de sécurité de proximité (Asp). Il a été radié de ce corps. La décision de la radiation par le conseil de discipline du 21 avril lui est parvenue. A l’en croire, ce sont ses sorties intempestives dans les radios et tout dernièrement à la 2STv pour dénoncer leurs difficiles conditions de travail qui lui ont valu ses déboires. Joint au téléphone, Soulèye Sidibé fustige les conditions de travail des Asp qui ont des salaires misérables. Pour lui, la Direction étale chaque jour son incompétence et fait preuve d’amateurisme dans la gestion du personnel. A en croire Sidibé, la Direction l’a radié sans jamais lui donner l’occasion de se défendre. «Ils m’ont fait valser et personne ne m’a reçu», dit-il. D’abord, on lui a fait savoir qu’il est convoqué par le Colonel Tamsir Diouf, ce dernier l’a renvoyé chez le directeur adjoint des Ressources humaines. Mais quatre jours plus tard, il a rencontré le Colonel Diouf qui, à sa grande surprise, a soutenu qu’il ne l’a jamais convoqué et lui a demandé d’aller voir le commissaire Boubacar Sadio. Mais, il a complètement dit niet. Et le 21 avril dernier, il a reçu par poste un courrier dans lequel la Direction lui a notifié sa radiation.
Du côté de la direction, on considère que l’Asp Sidibé prend des lanternes pour des vessies. Selon Léopold Guèye (chef des Zones de Dakar et Ziguinchor, et membre du Conseil de discipline), sa radiation a respecté toute la procédure, dans la mesure où le Conseil a été saisi par le superviseur qui a constaté l’abandon de poste du mis en cause pendant plusieurs jours. D’après Léopold Guèye, l’ex-Asp Soulèye Sidibé avait abandonné son poste au Lac Rose pendant un mois. Son superviseur qui a fait le constat a saisi la Direction de l’Agence pour signaler son absence. C’est ainsi qu’une demande d’explication lui a été servie, mais ce dernier n’a pas daigné se conformer à la sommation. Pourtant, les textes de l’Agence stipulent qu’après 3 jours d’absence d’un agent sans motivation, le Directeur Général peut le radier. De plus, ajoute Léopold Guèye, l’ex-Asp n’a pas déféré à la convocation de la Commission de discipline. C’est pourquoi, le Conseil a statué sur son cas et lui a envoyé la notification de sa radiation en conformité avec les textes.






Hebergeur d'image