leral.net | S'informer en temps réel

Sidiky Kaba : "Les repas collectifs des détenus vont bientôt être remplacés par..."

Le ministre de la Justice a procédé, ce jour, à l'inauguration du Centre médico-social de l'Administration pénitentiaire. Selon Sidiky Kaba, ce joyau, qui a coûté environ 125 millions de FCfa, entre dans le cadre de la volonté du Président Macky Sall d'améliorer les condition de détention des prisonniers.


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Avril 2016 à 13:25 | | 2 commentaire(s)|

Servir l'entretien médical du personnel pénitentiaire aux détenus et aux personnes vivant dans l'environnement immédiat. Voila l'objet du Centre médico-social de l'Adminstration pénitentiaire du Camp pénal de Liberté 6. A en croire le ministre de la Justice, ce centre n'est qu'un jalon dans la volonté du chef de l'Etat Macky Sall de valoriser les conditions de détentions des prisonniers. "L'objectif de ce centre est de répondre à un souhait du Président Macky Sall que l'Administration pénitentiaire puisse disposer d'un Centre médico-social pour à la fois servir à l'entretien médical du personnel pénitentiaire, aux détenus et aux personnes qui vivent dans l'environnement immédiat du centre. C'est aujourd'hui chose faite, vous avez un bon bijou architectural qui a un bon équipement et un personnel médical spécialisé", a déclaré Sidiky Kaba.

"Nous avons ici un bijou qui aura une triple action. La première action, servir à la santé des personnes qui gravitent autour de l'Administration pénitentiaire et préparer la réinsertion des détenus pour leurs vies sociales culturelles et économiques lorsqu'ils ne seront plus là, mais, d'un autre côté, servir de lieu de formation pour le paramédical". A l'en croire, ce centre va aussi permettre de désengorger le Pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec. "Le Centre médico-social va recevoir tous les détenus qui ont besoin de suivi médical. Et on pense à la décongestion de l’hôpital Le Dantec où il y a le Pavillon spécial. Ce n'est pas facile quand les détenus sont en surcharge et quand ils sont malades", reconnaît le Garde des Sceaux.

Toujours dans le cadre de l'amélioration des conditions des détenus, le ministre de la Justice annonce que bientôt les repas collectifs des détenus seront remplacés par des repas individuels.






Hebergeur d'image