leral.net | S'informer en temps réel

Sidy Lamine Niass : « L’organisation des élections législatives a été nulle du début à la fin »


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Août 2017 à 12:32 | | 0 commentaire(s)|

Le Pdg de Walfadjiri, Sidy Lamine Niass attribue un zéro à l’administration territoriale pour la mauvaise l’organisation des législatives du 30 juillet.

Le feuilleton des Législatives ne voit pas encore son épilogue se dessiner. Les plateaux d’émissions se multiplient sans cesse, et les invites débarquent de partout. A Walf Tv, Sidy Lamine Niass n’a pas manqué de manifester sa déception, lors de l’émission « Diine ak Diamono ».

« Après deux alternances successives, on pensait qu’on allait plus revivre ces problèmes d’élection (…) l’organisation a été nulle même si aucune élection n’est parfaite » lâche le Molah de l’avenue « Front de terre».

Relevant à tour de rôle les « irrégularités » de ces élections, Sidy Lamine et ses invités déclament le retard constaté, les électeurs détenteurs de cartes, mais, qui ne peuvent voter la méthode utilisée par l’administration électorale dans la proclamation des résultats entre autres.

Pour Georges Nesta Diop, chef de desk politique de Walf Quotidien, le camp du pouvoir doit s’inspirer de ce qu’avait fait Wade, en remplaçant Ousmane Ngom par une personne neutre au ministère de l’intérieur, sur demande de l’opposition d’alors.

Sur la présidentielle qui se profile à l’horizon, Sidy Lamine Niass soupçonne un duel Pds-Ps, avant de flairer un vote sanction, en citant comme illustration la chute de Wade en 2012. L’économiste Meïssa Babou lui emboîtant soutient que «Macky Sall ne peut gagner au 1er tour, à cause du climat social ».

Sidy Lamine recommande au pouvoir de tenir compte des perceptions des autres, sinon il perdra la confiance du peuple. « Mieux vaut tard que jamais (…) chaque acte démocratique compte pour un peuple » conclut le Pdg de Walf.

M. L. Ndiaye (stagiaire)








Hebergeur d'image