leral.net | S'informer en temps réel

Sidya Ndiaye : "Ismaila Madior Fall est un chasseur de primes"

Le Coordonnateur de l'intersyndical des travailleurs des collectivités locales du Sénégal, Sidya Ndiaye est très remonté contre le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du territoire, Me Oumar Youm et le professeur Ismaila Madior Fall à qui il demande d'assumer leurs responsabilités dans les dysfonctionnement notés dans l'Acte III de la Décentralisation. Dans un entretien avec Libération, M. Ndiaye n'y est pas allé de main morte pour dire tout le mal qu'il pense des pilotes de la réforme qui n'ont pas misé sur le dialogue dans son élaboration.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Février 2015 à 12:40 | | 0 commentaire(s)|

Sidya Ndiaye : "Ismaila Madior Fall est un chasseur de primes"
Suite à une audience avec le chef de l'Etat, l'intersyndical des travailleurs des Collectivités locales a décidé de suspendre son mot d'ordre de grève. Mais, cette concession n'est ni l'œuvre du ministre de tutelle ni celle du président du Comité de pilotage de la réforme de l'Acte III de la décentralisation. Pour Sidya Ndiaye, ces deux-là doivent endosser l'entière responsabilité des grèves qui minent les Collectivités locales depuis un certain temps et qui sont liées à des retards du paiement des salaires des travailleurs. A nos confrères qui lui font remarquer qu'il s'en prend au porte parole du gouvernement plutôt qu'à l'Acte III proprement dite, M. Ndiaye rétorque : "Mais qui a piloté l'Acte III de la Décentralisation ? Il faut reconnaître au président de la République quand même sa prudence. Il nous a tous appelé autour d'une table au Palais pour nous dire : "Est-ce qu'on peut faire la réforme et les élections en même en temps ?" Nous lui avons donné notre position en lui disant qu'il vaut mieux faire la réforme et différer les élections. Mais, à l'époque, les politiciens ne voulaient pas en entendre parler parce que chacun voulait être maires. Ainsi, dans l'impréparation et l'activisme, ils ont fait croire au chef de l'Etat qu'on peut réussir les deux en même temps".

Sidya Ndiaye de poursuivre : "Aujourd'hui, le constat est amer car, il y a des ratées. Donc, je crois qu'il faut qu'il (Ndlr: Me El Hadji Oumar Youm) assume cette responsabilité avec Ismaila Madior Fall, qui est le grand manitou, le maître penseur niché au Palais. Mais, il n'a aucune expertise et aucune compétence en collectivité locale. C'est un professeur de Droit constitutionnel qui a accepté d'être président national du comité de pilotage tout en sachant que ce n'est pas son domaine. Dans ce pays, il faut que les intellectuels apprennent à être honnêtes en cessant d'être des chasseurs de primes. Et, Ismaila Madior Fall en est un. Toutefois, nous fondons beaucoup d'espoir sur le président de la République pour rectifier le tir. Car, nous avions alerté et fait des propositions mais personne ne nous a écouté. Maintenant, voilà le résultat".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image