leral.net | S'informer en temps réel

Sidya Ndiaye, Secrétaire général de la Fgts : "En dehors des slogans, rien n'a été fait pour la santé depuis l'arrivée de Macky Sall"

Le Secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs de la santé (Fgts), Sidya Ndiaye, accusé de vouloir saboter la tenue des élections de représentativité dans le secteur de la santé, a dit ses vérités sur la question. Il a fait aussi un diagnostic sans complaisance de la situation syndicale en général et de la santé en particulier.


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Octobre 2015 à 16:18 | | 6 commentaire(s)|

Sidya Ndiaye, Secrétaire général de la Fgts : "En dehors des slogans, rien n'a été fait pour la santé depuis l'arrivée de Macky Sall"
Dès l’entame de ses propos, Sidya Ndiaye précise qu’ils ne sont pas contre la tenue d’une élection de représentativité dans le secteur de la santé. Après observations, « nous avons fait des remarques par rapport à la méthode qui été utilisée et que nous considérons comme cavalière pour une structure comme le Haut conseil pour le dialogue social qui est un outil de dialogue et de facilitation pour tous les syndicats », déclare M. Ndiaye.

A l’en croire, l’objectif est d’extraire de la plateforme un syndicat pour l’imposer aux autres syndicats, et cela ne peut pas passer d’autant plus qu’ils ont constaté, ces derniers jours, un parti pris flagrant de certaines autorités, notamment le Premier ministre qui a reçu un seul syndicat et déclaré au sortir de l’audience que tous les Sénégalais sont témoins de la volonté d’organiser une élection syndicale. « Nous ne serons pas des marches pieds », lâche-t-il avant d’ajouter : « Nous savons que ces élections ne sont pas organisées pour les travailleurs, mais pour les directions syndicales qui veulent capter des avantages pour leurs propres comptes ».

Pour Sidya Ndiaye, la priorité c’est le règlement des revendications des travailleurs déposés sur la table du gouvernement. Plusieurs accords ont été signés dans le secteur de la santé et ne sont pas respectés. « Nous devons d’abord nous battre sur le terrain et prouver aux travailleurs que nous défendons leur intérêt au lieu de nous chamailler pour des postes », lance-t-il à l’endroit des autres syndicalistes du secteur de la santé.

Selon le Secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs de la santé, depuis l’arrivée de Macky Sall à la tête du pays, rien n’est réalisé dans le secteur de la santé, en dehors des slogans. « Le gouvernement joue à cache à cache avec nous », s'offusque-t-il.

La Tribune






Hebergeur d'image