leral.net | S'informer en temps réel

Signature d’un accord entre Gouvernement et Saes : L’optimisme de Marie Teuw Niane était légitime


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Mars 2015 à 14:47 | | 0 commentaire(s)|

Signature d’un accord entre Gouvernement et Saes : L’optimisme de Marie Teuw Niane était légitime
Décidément, l’optimisme affiché, lors de la plénière de ce jeudi, par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Marie Teuw Niane, était fondé, quant à une issue heureuse de la crise qui secoue les Universités sénégalaises.

Pour cause, le Gouvernement et le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) vont signer, lundi à 15h, un document contenant les points sur lesquels ils se sont mis d’accord ce vendredi 13 mars 2015. C’est du moins ce qu’a annoncé le ministre du Travail.

“Nous avons décidé de nous retrouver lundi à 15h pour signer un document, qui contient tous les points d’accord. Les détails sur les points d’accord vous seront communiqués” ce jour-là, a dit Mansour Sy aux journalistes à la fin de la rencontre d’une délégation gouvernementale avec les délégués du SAES.

Le Gouvernement était représenté par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, sa collègue chargée de la Fonction Publique, Viviane Laure Élisabeth Bampassy, et Mansour Sy.

Selon ce dernier, le gouvernement rendra également publics, lundi à 15h, les accords auxquels sont parvenues les deux parties.

La réunion de ce vendredi “s’est déroulée dans d’excellentes conditions. (…) Nous avons mis en place de nouvelles initiatives, que nous allons pérenniser. Et de ce fait, nous avons créé là les conditions d’un dialogue social permanent”, a expliqué le ministre du Travail.

Quid de la Loi cadre, objet de la déchirure entre l’Etat et le Saes ? Là, la réponse du ministre est sans équivoque : le Gouvernement et le Saes s’entendent sur des éléments importants contenus dans la loi-cadre sur les universités. Et cela va permettre de consolider cette plateforme de concertation”, a-t-il martelé.

Pour l’instant, les membres du Saes se sont emmurés dans un silence, estimant devoir d’abord réserver la primeur de leur réaction à la base. Après quoi, promettent-ils, un point de presse sera animé, prochainement.

Et ce, pour éclairer la lanterne de l’opinion sur les termes du protocole d’accord,qui devrait être paraphé, lundi prochain.

Pour rappel, la Loi cadre en question devrait procéder à la réorganisation du fonctionnement des Universités. Ce à quoi s’est foncièrement opposé le Saes.

Actusen.com






Hebergeur d'image